Le massacre de la famille du Tunisien résidant en Italie : L’un des meurtriers serait un patient de l’épouse… !





Tunis — Le Quotidien
L’affaire relative à l’assassinat de la famille du Tunisien résident en Italie a connu un nouveau rebondissement.
Les enquêteurs chargés par le parquet de Côme étudient actuellement une piste sérieuse qui pourrait les conduire à identifier les auteurs du carnage.
En effet, l’un des meurtriers serait l’un des patients de l’épouse de Azzouz Marzouk. La jeune dame qui a péri dans ce carnage est un médecin psychiatre exerçant à Côme. Mme Rafaela Castania comptait justement parmi ses patients plusieurs malades dépressifs souffrant de troubles psychologiques aigus et plusieurs d’entre-eux sont des toxicomanes notoires.
Selon une source que nous avons pu joindre en Italie hier par téléphone, les assassins auraient peut-être «rendu visite» à l’appartement du médecin et ce à la recherche de médicaments à base de matières stupéfiantes.
Ainsi, les assassins auraient été surpris par la psychiatre qui venait de rentrer chez elle avec son fils après avoir été déposée par sa mère Mme Paola Castania.
Dans la foulée, le carnage a eu lieu. Il est à rappeler que ce quadruple meurtre ayant coûté la vie à l’épouse de notre concitoyen Azzouz Marzouk, son fils Youssef, sa belle mère et sa voisine, a eu lieu dans la nuit de mardi 13 décembre.

Habib MISSAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com