Réforme de l’assurance-maladie : Les médecins libéraux, les dentistes et les biologistes signent les conventions sectorielles





Le syndicat tunisien des médecins libéraux, le syndicat des médecins dentistes et le syndicat des biologistes le libre pratique ont signé hier les conventions sectorielles régissant leurs rapports avec la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie (CNAM).

Tunis-Le Quotidien
Une cérémonie s’est tenue hier après-midi au siège de la Caisse pour fêter cet heureux dénouement de la plus grande réforme du système de santé en Tunisie en présence notamment de M. Naceur Gharbi, PDG de la CNAM et MM. Rabeh Chaïbi, Chakib Ayed et Chérif Bahri, secrétaires généraux respectifs des syndicats des médecins libéraux, des médecins dentistes et des biologistes de libre pratique. «Le processus des négociations sur les modalités pratiques du nouveau régime d’assurance-maladie a été long puisque les différents partenaires ont tenu à examiner tous les détails du projet dans une ambiance amicale et un esprit de partenariat», s’est notamment félicité le PDG de la CNAM dans son allocution.

Du pain sur la planche
Les négociations devraient se poursuivre au cours des semaines prochaines entre la Caisse et les diverses catégories de prestataires de soins. Quelques articles de la convention sectorielle qui régit les rapports entre la Caisse et les médecins de libre pratique restent en effet à peaufiner. Il s’agit des articles qui déterminent les tarifs des actes chirurgicaux, des actes relevant de la radiologie et de certains actes d’exploration.
Les négociations se poursuivront également entre la CNAM d’un côté et les syndicats des pharmaciens d’officine et la chambre syndicale des cliniques privées de l’autre dans le but de transcender les divergences sur certains détails des conventions sectorielles.
L’application du nouveau régime d’assurance-maladie est prévue pour le 1er janvier 2007 avec la prise en charge de 24 maladies chroniques, du suivi de la grossesse et de l’accouchement.

Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com