En cas de sanctions : Ahmadinejad réitère sa menace de représailles





Le Quotidien-Agences
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a répété hier que l'Iran engagerait des représailles s'il est soumis à des sanctions des Nations unies à cause de son programme nucléaire.
"Les pays européens devraient savoir que s'ils insistent pour empêcher l'Iran (d'avancer sur son programme nucléaire), nous considérerons un tel comportement comme un acte hostile et nous réagirons en conséquence", a dit le président dans un discours dans la province de Kermanshah, diffusé à la télévision.
"Mon conseil est que l'amitié avec le peuple iranien est dans votre meilleur intérêt", a-t-il poursuivi à l'adresse des Occidentaux.
Le secrétaire d'Etat adjoint américain pour les Affaires politiques, Nicholas Burns, a assuré lundi que "des sanctions vont être adoptées contre l'Iran dans les prochains jours aux Nations unies".
Six puissances discutent encore d'un projet de résolution qui sera présenté au Conseil de sécurité. Il prévoit l'application de sanctions contre les programmes nucléaire et balistique iranien, à cause du refus de Téhéran de notamment suspendre son enrichissement d'uranium.
"Ils disent: +nous allons vous imposer des sanctions sur la production de l'énergie nucléaire et les missiles balistiques+", a déclaré à ce sujet le président. "Mais soyez assuré qu'une nation qui a pu maîtriser le cycle du combustible nucléaire avec ses mains nues va conquérir les derniers sommets" de la technologie nucléaire, a-t-il ajouté.
L'Iran a annoncé en avril avoir procédé à son premier enrichissement d'uranium, permettant d'obtenir aussi bien du combustible pour une centrale nucléaire que la matière première d'une bombe atomique.
Mais de nombreux experts ont mis en doute jusqu'ici le fait que ce pays maîtrise effectivement le cycle du combustible nucléaire.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com