Industrie mécanique : Une restructuration réussie des AMS





La société “Les Ateliers Mécaniques du Sahel” (AMS) semble entamer une nouvelle étape de développement équilibré, après avoir achevé avec réussite la restructuration de ses activités.

Tunis-Le Quotidien
Au cours de sa rencontre périodique avec les intermédiaires en Bourse, tenue lundi dernier au siège de l’AIB, M. Mohamed Zaouia, PDG des AMS, a présenté la situation actuelle de la société ainsi que ses perspectives de développement.
M. Zaouia a rappelé, par cette occasion, l’historique de la société, qui regroupait trois branches d’activités, à savoir la robinetterie, l'inox et la quincaillerie, avant de céder cette dernière dans le cadre de la restructuration de ses activités en 2004.
Parallèlement à cette restructuration, la société a mis en place, au cours de l’exercice 2005, un plan de redressement financier avec l’assistance de la Société Tunisienne des Banques (STB). Ce plan a permis d’améliorer la trésorerie de la société par le rééchelonnement des dettes à moyen terme, l’émission d’un emprunt obligataire et la reconduction des crédits de gestion.
M. Zaouia a souligné, dans ce même contexte, que la société a adopté à partir de 2005, une nouvelle stratégie de développement visant principalement à sauvegarder sa position sur le marché et à faire face à une concurrence accrue et parfois même “déloyale”. Cette stratégie repose, en effet, sur certains axes importants, entre autres une gestion à flux tendu, une politique financière plus équilibrée, l’engagement de plusieurs projets de maîtrise des charges de production, et l’adaptation d’une politique commerciale plus agressive…
Le premier responsable des AMS a ajouté que ces différents efforts ont été consolidés par l’adhésion de la société, en 2005 au Pacte Mondial Social des Nations Unies, dont l’objectif est une meilleure prise en compte des valeurs relatives aux droits de l’homme, aux normes internationales de travail, à la protection de l’environnement et à la lutte contre la corruption.
L’exercice 2006 a été ainsi caractérisé par la consolidation des actions de redressement engagées en 2005, et qui ont permis à la société d’atténuer les conséquences de l’augmentation des prix des matières premières utilisées et de la concurrence de plus en plus rude.
M. Zaouia précise par ailleurs qu’en dépit des différentes contraintes, la société atteindra l’objectif fixé pour l’exercice 2006, à savoir l’équilibre des comptes d’exploitation.
Pour l’exercice 2007, la société s’est fixée l’objectif de poursuivre l’amélioration de son activité et de ses résultats à travers la mise en place de plusieurs actions, dont une campagne de sensibilisation pour contrecarrer la concurrence déloyale, l'anticipation de l’achat de certaines matières premières et la soumission dans des marchés d’envergure…
Il importe de noter, dans ce cadre, que la société devrait connaître l’achèvement du projet de sa privatisation entamé depuis la fin de l’exercice 2003.
L’exploitation prévisionnelle des AMS durant les prochaines années dépendra, donc du business plan qui sera adopté par son futur acquéreur.

Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com