Meurtre du videur du restaurant de la rue de Marseille : L’examen de l’affaire reporté





Le tribunal de grande instance de Tunis a examiné dans son audience d’hier l’affaire relative au meurtre du videur du restaurant de la rue de Marseille à Tunis survenu l’an dernier.

Tunis - Le Quotidien
Cinq accusés comparaissent pour répondre à trois chefs d’inculpation à savoir : meurtre avec préméditation, complicité et fausse informations fournies à la justice.
Après avoir lu l’acte de l’accusation la cour a décidé de reporter l’examen de cette affaire à une date ultérieure et ce, à la demande des avocats de la défense.
Il est à rappeler, par ailleurs, que durant la nuit, du 27 au 28 avril 2005, cinq individus ont attaqué les gardiens d’un restaurant situé à la rue de Marseille à Tunis. Utilisant des couteaux, des bâtons et des barres de fer, les agresseurs s’en étaient pris à deux responsables de la sécurité dans l’établissement en question.
Le premier gardien trouva la mort sur le coup et son collègue fut grièvement blessé.
Alertés, les agents de l’ordre ont réussi dans un laps de temps très court à arrêter les auteurs de ce crime.
Interrogés, ils ont reconnu les faits. Après avoir reconstitué leur forfait, les cinq agresseurs ont été inculpés de meurtre avec préméditation, complicité et fausses informations fournies à la justice.
Notons également que les cinq accusés ont reconnu avoir agi par vengeance après que les deux videurs leur interdirent l’accès dans le restaurant une nuit auparavant.
La troisième chambre criminelle du tribunal de grande instance de Tunis a décidé de reporter l’examen de cette affaire et ce à la demande des avocats de la défense.

H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com