Emboitant le pas à Washington : Londres envisage d’augmenter les effectifs de son armée





Le Quotidien-Agences
La Grande-Bretagne envisage d'augmenter les effectifs de son armée pour pouvoir supporter l'ensemble de ses engagements militaires à l'étranger, a annoncé le ministre de la Défense Des Browne dans un entretien au Times publié hier.
"Nous allons devoir envisager une augmentation des effectifs de l'armée (britannique)", a-t-il déclaré au quotidien britannique, selon qui, les effectifs actuels sont de 95.560 hommes contre 156.500 en 1990.
Browne n'a pas précisé le nombre de soldats supplémentaires nécessaires et a déclaré qu'aucun projet n'était actuellement en cours pour augmenter les effectifs.
Sur les 600 soldats envoyés en Bosnie par l'armée britannique, nombre d'entre eux seront renvoyés en Grande-Bretagne l'année prochaine, a-t-il cependant affirmé au Times, précisant que des projets étaient également prévus pour réduire la garnison militaire stationnée en Irlande du Nord de 8.500 à 5.000 hommes.
Si ces compressions d'effectifs, rajoutées aux réductions espérées en Irak, se produisent effectivement, cela "ramènerait un certain degré de flexibilité" à l'armée britannique, a-t-il poursuivi.
Le président américain George W. Bush avait également annoncé mardi qu'il projetait d'augmenter les effectifs de l'armée américaine, dangereusement menacée selon ses commandants d'atteindre les limites de ses capacités avec les missions de longue durée en Irak ou en Afghanistan.
Bush avait aussi déclaré son intention d'envoyer plus de soldats en Irak, parmi les options qu'il examinait avant d'annoncer une nouvelle politique dans un pays au bord de la guerre civile, selon la Maison-Blanche.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com