C.S.H.L. : Seuls les trois points …





Un grand défi attend le CSHL dans son fief face à un CSS meurtri : glaner les trois points de la victoire afin de reprendre confiance .

C’est du moins l’avis de l’entraîneur hammam-lifois, Nizar Khanfir - de plus en plus contesté par les supporters locaux - mais qui reste imperturbable, malgré les contestations et les critiques.
“Seuls les trois points nous intéressent et nous allons œuvrer pour y arriver. Nous sommes tous conscients que le gain de la rencontre est vital pour la suite du parcours, d’autant plus que c’est le dernier match avant la trêve qui va nous permettre de reprendre notre souffle et surtout renforcer notre compartiment offensif”, estime Khanfir.
Le club banlieusard a connu une semaine assez houleuse, à l’instar de son vis-à-vis sfaxien qui traverse des moments difficiles depuis son échec en Champion’s League.
Mais, il faut toujours se méfier d’un lion blessé. C’est ce que pense, d’ailleurs, les Hammam-lifois qui prennent en compte une réaction sfaxienne qui pourrait s’avérer dangereuse pour eux. Nonobstant cette atmosphère “électrique” dans les deux camps, les 2 équipes tiennent à se ressaisir.
Côté hammam-lifois, l’intention est de sortir du bourbier du bas de classement, et du côté sfaxien de ne pas se laisser définitivement distancer par le peloton de tête.
Qu’en sera-t-il sur le terrain? C’est sa vérité qui va départager les deux clubs. Et si les arguments sfaxiens sont plus solides au vu de son effectif, la détermination des locaux semble plus grande pour sortir victorieux de cette confirmation.
Tout se jouera sur le plan mental, car c’est à ce niveau que les joueurs ont essentiellement des problèmes.
Le coach hammam-lifois ne va pas déroger à ses habitudes durant cette rencontre. Tirant la leçon de la bonne 1ère mi-temps de son équipe face à l’EST, il compte apporter quelques retouches au niveau offensif pour donner l’efficacité nécessaire à l’équipe.
A cet effet, il compte titulariser le remuant Anouar Jedidi sur le front de l’attaque en compagnie de Ahmed Harran, tout en gardant quelques options comme celle de Achraf Aissoui ou Wassim Noomène, auquel il entend donner une nouvelle chance.
Pour le reste de l’effectif, il n’y aura pas de changement par rapport à l’équipe alignée contre l’EST.

Formation probable
Mejri, Ben Miled, Toujani, Evans, Guizani, Naouas, Cissé, Gassouma, Ben Chouikha, Jedidi, Harran.

Moncef Seddik




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com