E.O.G.K. – C.A. (0 – 3) : La relève clubiste en verve





Le camp clubiste a choisi de faire reposer les titulaires et de lancer, sous le regard de Mehdi Mahjoubi, une équipe largement remaniée et au sein de laquelle les Hicheri, Keïta, Ghannem et Aouichaoui faisaient figure de vétérans. Les Banlieusards, eux, engagèrent presque leur onze-type dans le dessein de mettre en place certaines stratégies avant le déplacement le prochain week-end à Béja.
Les “Rouge et Blanc” durent attendre la dernière demi-heure de la rencontre pour concrétiser l’ascendant de leurs jeunes talents par le biais de Hamrouni, qui a relevé Borhane Ghannem, Kilani qui a remplacé un autre jeune, Akaïchi, et Rezgui. L’arbitre Hichem Akrout n’eut pas trop à souffrir, dirigeant tranquillement un match sans histoires. “Il faudra que mes poulains sachent donner 300 pour cent de leurs moyens et se concentrer totalement au moment de conclure”, insiste Lotfi Jebara qui rumine encore le ratage monstre du math face au CSHL (0-0) plutôt qu’une défaite sans conséquence dans une épreuve qui n’inspire guère ses hommes.
“La prochaine fois, nous pourrions créer sept ou huit occasions. On en mettra, avec un peu plus de concertation, au moins une au fond des filets. En vérité, je n’ai rien à reprocher aux joueurs qui se donnent à fond et qui ne trichent jamais”, assure le coach des Aiglons.
Bertrand Marchand a pu de son côté mesurer la qualité de la relève et, même si la Coupe de la Ligue ne représente pas un objectif majeur pour les “Rouge et Blanc”, elle permet néanmoins de multiplier les solutions et de trouver prêts des jeunes pour parer aux défaillances des titulaires.

S.R.

_____________

EOGK: Jeridi (Chaâbane), Foundo, Hammami, H. Gharbi, M. A Gharbi (Laâbidi), Mejri (Hamzaoui), Mhadhebi, Majboura, Pape George, Cardoso, Maâmeri.

CA: Radhouani, Litaïem, Nafti, Rhouma, Hicheri (Sassi), Belakhdhar, Ghannem (Hamrouni), Keïta, Akaïchi (Kilani), Mansouri, Aouichaoui (Rezgui).




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com