S.T. : Cap, aujourd’hui, sur Aïn Draham





Les Stadistes seront appelés ce week-end à disputer un derby très intéressant face à l’EST et subiront, à l’occasion, un véritable test pour situer réellement leur potentiel et leurs progrès.

Afin de préparer convenablement ce rendez-vous, ils entameront aujourd’hui un stage de quelques jours à Aïn Draham. La semaine passée, quand on a annoncé aux joueurs qu’ils seront en stage au Nord-Ouest, certains n’ont pas apprécié et les dirigeants ont dû intervenir fermement pour imposer ce rassemblement. En vérité, les joueurs ont exigé le paiement de leurs salaires avant de partir à Aïn Draham et on croît savoir qu’ils ont reçu hier une avance consistante sur ce que le club leur doit. C’est dire que côté finances, le club du Bardo éprouve quelques difficultés à pouvoir s’en sortir et une rentrée d’argent survenue il y a quelques jours a sauvé la situation et a permis de résoudre en grande partie ce problème. Il faut dire que les recettes des derniers matches disputés à domicile n’ont pas rapporté beaucoup d’argent et il a fallu jongler pour pouvoir fournir les meilleures conditions de travail à l’équipe.

La discipline, encore et toujours
Après huit journées, le bilan des Stadistes est assez satisfaisant grâce aux quatre victoires remportées. Mais c’est à un autre plan que l’inquiétude persiste. En effet, c’est la discipline qui donne des soucis aux dirigeants et aux supporters avec des joueurs, ou du moins quelques-uns en particulier, qui continuent à se comporter d’une manière inacceptable. C’est le cas de Khalfaoui, Touniche, Toniato, et à un degré moindre, Korbi. D’ailleurs, le défenseur brésilien s’est fait expulser une seconde fois, dimanche dernier à Hammam-Lif, lors d’un match comptant pour la Coupe de la Ligue. Face à l’EST, Korbi manquera à l’appel pour avoir totalisé trois cartons jaunes et Robertinho se trouve à chaque fois contraint de chambarder sa formation rentrante à cause de ces forfaits à répétition. Les supporters accusent les joueurs et les dirigeants alors que ces derniers estiment que c’est l’entraîneur qui se doit d’être plus ferme avec ses joueurs pour imposer la discipline.
Côté effectif, on s’attend à revoir Akrout à l’œuvre après une absence due à une méchante blessure. Sa présence donnera du poids à la ligne d’attaque où Denisio commence à se faire distinguer alors que Jedidi, réapparu à Hammam-Lif dimanche dernier, demeure incapable de donner un plus et il doit à ses supporters un meilleur rendement pour justifier son recrutement.
Ce qui est sûr, et d’après ce qu’on constate lors des séances d’entraînement, les Stadistes comptent beaucoup sur leur prochain match contre l’EST pour confirmer un statut d’outsider aux dents longues qui pourrait, en cas de victoire, flirter avec le groupe de tête et pourquoi pas se mêler à la course au titre.
Dans un championnat ouvert où aucune équipe n’arrive à s’imposer incontestablement, tout demeure possible et les gars du Bardo, qui disposent d’un bon effectif, doivent y croire plus fort afin de relever ce défi.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com