Publinets : Quand les internautes se déconnectent…!





Le succès que connaît l’ADSL dans nos murs semble se répercuter négativement sur l’activité des promoteurs des Cybercafés. Voyant leurs clients qui ne se bousculent plus devant leurs ordinateurs, beaucoup de gérants ont tendance à passer une bonne partie de la journée à se tourner les pouces.

Tunis-Le Quotidien
L’horloge, fixée au mur dans ce publinet situé au centre ville de Tunis, affichait onze heures trente-cinq minutes. Trois internautes occupent la moitié des postes d’ordinateurs connectés au réseau. Le gérant de l’espace ne pourrait que regretter un temps, désormais révolu, lorsque les clients passaient de bons moments à attendre leur tour dans la petite salle d’attente.
Le silence est rompu d’un temps à autre par les tapes des claviers des trois internautes qui occupaient les ordinateurs connectés au réseau. A la première vue, ce centre des services Internet équipé de six PC semble avoir beaucoup de peine à drainer les internautes. «il y’a de moins en moins de visiteurs qui viennent se connecter. Ils sont ou bien des touristes qui consultent leurs e-mails ou bien des étudiants qui viennent faire de la recherche pour les études», indique Ramzi, gérant de l’espace.
Face à cette régression du nombre des visiteurs, notre interlocuteur ne cache pas sa crainte de trouver le même sort qu’a connu un nombre de promoteurs dans le secteur. En l’espace de trois ans plus d’une vingtaine de publinets ont en fait fermé leurs portes.
«Internet est aujourd’hui accessible à tous. Il y a de plus en plus de ménages qui se connectent au réseau de l’ADSL dont l’abonnement est désormais proposé par les Fournisseurs des Services Internet (FSI) privés à des prix très concurrentiels. Cette opportunité incite beaucoup de personnes à opter pour l’internet domestique et par conséquent à fréquenter de moins en moins les publinets» explique une source auprès du ministère des Technologies de la Communication.
Mais cette tendance de beaucoup de foyers tunisiens à se connecter au réseau des réseaux est-elle l’unique cause qui pousse les exploitants des publinets à mettre la clé sous le paillasson ? «Il y a un cadre réglementaire qui organise l’activité des espaces publics de services d’internet auquel doivent se confirmer les promoteurs du secteur. A travers le suivi de l’activité, il s’avère que certains exploitants ne respectent pas les conditions d’exploitation des Publinet qui sont définies dans le cahier des charges», souligne M. Samir Sidehom, Directeur de la Promotion des TIC au Ministère des Technologies de la Communication.
Les dépassements détectés sont d’ordre purement règlementaire. M. Sidehom estime dans ce sens que «Certains gérants tendent à négliger l’intérêt pédagogique pour protéger leurs intérêts lucratifs». A vrai dire, beaucoup de tenanciers de publinets confrontés à une clientèle en net recul, ont été contraints de se passer de certaines règles en vigueur pour faire face à la baisse constante de leurs recettes.
Il y a quelques années ces établissements ayant pignon sur rue. L’encouragement par l’Etat des jeunes titulaires de diplômés universitaires à monter des projets de publinets a fait que ces espaces ont poussé comme des champignons. En 1998, 100 jeunes promoteurs ont en effet bénéficié d’une subvention de 50% de l’investissement. Ce nombre s’est triplé en cinq ans pour atteindre 305 espaces en 2004. Avec un taux de pénétration des ménages aux lignes ADSL de plus en plus croissant, les publinets semblent devenir incapables à séduire les internautes.
En trois ans, 25 promoteurs ont mis la clé sous la porte selon les chiffres officiels publiés récemment. Peut-être qu’il est temps pour les gérants des publinets qui résistent encore à l’explosion d’internet dans les foyers, de revoir leurs services. Les possibilités de développer de secteur sont innombrables. Il faut voir ce qui se passe ailleurs dans le monde où les cybercafés proposant des menus diversifiés de services ont le vent en poupe.

Hassen GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com