L’armée israélienne met les bouchées doubles : Cours de rattrapage dans la lutte anti guérilla





Al Qods occupée-Agences
L'armée israélienne va rouvrir un centre d'entraînement à la lutte anti guérilla pour pallier aux déficiences constatées lors de la guerre de l'été dernier avec le Hezbollah au Liban, a-t-on appris hier de source militaire.
Le centre de formation, qui doit ouvrir dans deux mois proposera notamment des cours de camouflage, de navigation par systèmes satellites GPS, et éventuellement des entraînements au "paintball" (avec des balles factices qui laissent une trace de couleur à l'impact), a rapporté l'hebdomadaire de l'armée, "Bamahaneh".
Cette formation sera fournie à des soldats dans un cadre régimentaire, ainsi qu'au sein des écoles d'officiers et de sous-officiers.
Le centre situé dans la base d'Elyakim, dans le nord d'Israël, avait cessé d'opérer après le retrait du Liban de mai 2000, indique le journal de l'armée.
"Notre but est de former complètement d'ici deux ans les officiers (aux techniques anti guérilla) et de former en partie les soldats", a déclaré au "Bamahaneh" le lieutenant-colonel Lior Lifshitz, commandant de la base.
L'armée israélienne a rencontré une forte résistance des combattants du Hezbollah, bien équipés, fortement retranchés et hautement motivés, lors du conflit de 34 jours qui a opposé l'été dernier l'Etat hébreu à la milice chiîte au Liban.
Le manque de préparation des soldats aux opérations terrestres, a été un facteur important dans les ratés de l'armée, selon les experts militaires.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com