Larges échos de l’allocution de Mme Leila Ben Ali à la Première Conférence de l’Organisation de la Femme Arabe





L’allocution que Mme Leila Ben Ali, épouse du Président de la République, a adressée à la Première Conférence de l’Organisation de la Femme arabe, qui s’est tenue du 13 au 15 novembre courant au Bahrein a suscité de larges échos dans les médias arabes et étrangers.

Tunis - TAP
Plusieurs médias libanais ont jeté la lumière sur le contenu de l’allocution de Mme Leila Ben Ali. La chaîne de télévision libanaise ANB a, dans son bulletin d’information, consacré au Maghreb Arabe, diffusé d’importants passages de l’allocution de l’épouse du Chef de l’Etat, mettant notamment l’accent sur l’appel qu’elle a lancé à l’Organisation de la Femme Arabe en vue d’unifier les positions vis à vis des problèmes internationaux et de jeter des ponts pour favoriser le contact avec les autres communautés féminines dans le monde, afin de conforter les valeurs de dialogue, de modération et de tolérance entre les différentes cultures, civilisations et religions.
La même chaîne a relevé que Mme Leila Ben Ali a souligné, dans son allocution, la nécessité de trouver une formule efficace d’intervention auprès des instances et des organisations mondiales influentes, afin de les sensibiliser à la gravité de la situation dont souffrent la femme, les enfants et la famille dans les Territoires palestiniens.
Pour sa part, le journal libanais “Echarq” a publié de larges extraits de cette allocution, mettant, particulièrement l’accent sur l’appel que l’épouse du Chef de l’Etat a lancé aux participantes à cette Conférence en faveur de l’élaboration d’une étude sur “la femme arabe et les professions nouvelles”, en vue d’établir un diagnostic de la réalité de l’intégration économique de la femme et de lever les obstacles qui en empêchent la réalisation.
Le journal relève également la réaffirmation par Mme Leila Ben Ali de la nécessité d’intensifier la coopération commerciale et l’investissement entre les femmes arabes opérant dans le domaine des affaires.
De son côté, le journal “El - Liwa” a mis l’accent sur l’appel de Mme Leila Ben Ali en faveur de la création d’un Observatoire des législations portant sur le statut de la femme, qui serait appelé à assurer le suivi des législations promulguées dans le domaine de la femme, dans les pays arabes, et à mettre en évidence les acquis accomplis en sa faveur.
Le site “Middle Est Online” a rapporté, dans une page agrémentée d’une photo de Mme Leila Ben Ali, des passages importants de l’allocution de l’épouse du Président de la République dans lesquels il a relevé, notamment, son appel en faveur de l’instauration d’un prix annuel qui serait décerné à la meilleure entreprise féminine qui se serait distinguée, à l’échelle arabe, par son action en faveur de la réalisation de la complémentarité économique entre les pays arabes.
Pour sa part, le journal bahreini “El Watan” écrit que Mme Leila Ben Ali a suivi avec satisfaction le déroulement de la Conférence et indiqué que la création de l’Organisation de la Femme Arabe constitue une date marquante dans l’histoire de la femme arabe et un tournant dans la consécration de la coopération et de la solidarité entre les femmes arabes ainsi que dans la promotion des mécanismes de l’action commune.
Le journal souligne que l’épouse du Chef de l’Etat a fait remarquer que la tenue du premier congrès sous le signe “Six ans après le premier sommet de la femme arabe, Réalisations et Défis” constitue une initiative louable et encourageante qui témoigne d’une ferme volonté de conjuguer les efforts et de promouvoir les activités.
Le journal met notamment l’accent sur l’appel de Mme Leila Ben Ali en faveur de l’intensification de la coopération économique et de l’investissement entre les femmes arabes opérant dans les domaines de la finance et des affaires et de l’encouragement des initiatives et des échanges entre elles, en plus de la proposition relative à la création d’un prix annuel qui sera décerné à la meilleure entreprise féminine arabe qui se serait distinguée par son apport en matière de réalisation de la complémentarité économique entre les pays arabes.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com