Un expert russe : Téhéran peut créer de puissantes installations d’enrichissement





Le Quotidien-Agences
L'Iran pourra créer de puissantes installations d'enrichissement d'uranium d'ici quelques années, a indiqué à RIA Novosti hier l'ancien ministre russe de l'Energie atomique Victor Mikhaïlov.
En venant à bout de nombreuses difficultés, Téhéran pourrait construire de telles installations d'ici cinq ou six ans, a estimé l'expert.
Même avec l'aide d'un autre Etat, l'Iran ne sera pas capable d'acquérir des centrifugeuses, pense l'ex-ministre. Il ne peut qu'en fabriquer lui-même, selon lui.
La meilleure solution pour Téhéran serait d'accepter la proposition russe de création à Angarsk (Sibérie) d'une coentreprise d'enrichissement d'uranium, a estimé Mikhaïlov.
"La Russie a fait à l'Iran une proposition très intéressante et techniquement réfléchie concernant la création à Angarsk d'une coentreprise d'enrichissement, et c'est la meilleure issue à la situation actuelle pour l'Iran", a indiqué l'expert.
La proposition russe a été formulée à la fin de l'année dernière. L'uranium enrichi produit en Russie serait alors fourni à l'Iran.
Moscou et Téhéran ont tenu trois rounds de négociations au sujet de la création d'une telle usine, laquelle devrait garantir la couverture des besoins iraniens en combustible pour le nucléaire civil.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com