Divisions, incompétence, présence d’Al-Qaïda: La CIA pessimiste sur l’Irak





Le Quotidien-Agences
Le directeur de la centrale du renseignement (CIA) américain, le général Michael Hayden, a dressé mercredi un sombre tableau des difficultés qu'affronte le gouvernement irakien, entre les divisions confessionnelles, l'incompétence et la corruption des cadres et la présence d'Al-Qaïda.
"Les divisions internes et les luttes de pouvoir parmi les chiites font qu'il est difficile pour les dirigeants chiites de prendre des mesures pouvant apaiser les craintes des sunnites qu'ils seront dominés", a déclaré le général Hayden lors d'une audition à la commission des Forces armées du Sénat américain.
"Des milices chiites radicales et des groupes dissidents alimentent la violence, tandis que les meurtrières attaques sunnites font douter même les chiites modérés de la possibilité" d'une réconciliation, a-t-il ajouté, avant de dénoncer le rôle de l'Iran, qui "alimente la violence et soutient des factions chiîtes concurrentes".
"Les sunnites sont encore plus divisés", a assuré le général Hayden.
Et même si le gouvernement était mieux soutenu par les différentes communautés du pays, les difficultés resteraient titanesques: "La violence endémique de l'Irak ronge la capacité de gouverner, les forces de sécurité sont ravagées par les divisions confessionnelles (...) et l'administration civile, étouffée par la corruption, l'incompétence et le contrôle des partis, n'est pas à la hauteur des difficultés".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com