Seulement 18 mois de prison pour un GI pour le meurtre d’un Irakien





Le Quotidien-Agences
Un Marine a été condamné à seulement 18 mois de prison ferme par une cour martiale dans l'affaire du meurtre d'un civil irakien en avril à Hamdania, au nord de Bagdad, a-t-on appris de source militaire en Californie (ouest des Etats-Unis).
Le soldat de première classe Jon Jodka, 20 ans, risquait jusqu'à 15 ans de prison après avoir plaidé coupable fin octobre d'avoir commis une agression et participé à une association de malfaiteurs pour faire obstruction à la justice.
Les 189 jours que Jodka a déjà passé en détention seront retranchés de sa peine. Le marché qu'il a conclu avec le parquet stipule qu'il va coopérer avec lui dans l'enquête sur la mort de Hashim Ibrahim Awad, un Irakien de 52 ans, faute de quoi il passera trois ans et demi de plus en prison.
Huit militaires au total, sept Marines et un infirmier de l'US Navy, ont été inculpés en juin par la justice militaire à Camp Pendleton, la plus grande base de Marines au monde, à 130 km au sud-est de Los Angeles.
Jodka était l'un des deux Marines à avoir plaidé coupable, avec le caporal Tyler Jackson, qui connaîtra sa peine jeudi. L'infirmier Melson Bacos a accepté de témoigner contre les sept Marines en échange d'une peine de seulement un an d'incarcération.
Un troisième Marine, le caporal Jerry Shumate, va également reconnaître ses torts, a indiqué son avocat.
Selon le parquet, Awad a été tué de sang-froid le 26 avril et les soldats impliqués dans son assassinat ont ensuite maquillé la scène du crime pour faire croire qu'il était un insurgé. Les soldats ayant plaidé coupable ont désigné leur supérieur, le sergent Lawrence Hutchins, comme l'instigateur du crime.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com