En tournée en Asie : Bush demande des mesures concrètes de Pyongyang





Le président américain George W. Bush, affaibli par son récent revers électoral, est arrivé hier à Singapour pour une tournée d'une semaine en Asie axée essentiellement sur le nucléaire nord-coréen à qui il demande des mesures concrètes.

Le Quotidien-Agences
Le président américain George W. Bush a demandé hier à la Corée du Nord de choisir "le chemin de la paix" et prendre des mesures concrètes pour mettre fin à son programme nucléaire après son premier essai atomique, le mois dernier.
Dans un discours à l'université de Singapour, première étape d'une tournée d'une semaine en Asie, le président Bush a averti Pyongyang que le transfert de technologie nucléaire à d'autres pays ou à des groupes terroristes "ne serait pas toléré".
Mais il a affirmé que les Etats-Unis étaient prêts à fournir des contre-parties au régime communiste en échange d'un renoncement à l'arme atomique.
"La position de l'Amérique est claire: le transfert d'armes ou matériels nucléaires à des Etats ou à des entités non étatiques serait considéré comme une menace grave pour les Etats-Unis et nous tiendrions la Corée du Nord entièrement responsable des conséquences de ces agissements", a-t-il dit."Pour le bénéfice de la paix, il est vital que les nations de cette région adressent à la Corée du Nord un message lui signifiant que la prolifération de technologie nucléaire à des régimes hostiles ou à des réseaux terroristes ne sera pas tolérée", a averti le président américain.
Bush a aussi jugé "encourageant" que Pyongyang ait accepté de revenir à la table des négociations multilatérales sur ses programmes nucléaires après son essai du 9 octobre.
"La seule manière pour la Corée du Nord d'aller de l'avant, pour le bien de sa population, est d'abandonner ses programmes d'armement nucléaire et de rejoindre la communauté internationale", a-t-il dit.
"Les Etats-Unis souhaitent le succès de ces pourparlers et y tiendront leur rôle. Si la Corée du Nord chosit un chemin pacifique, l'Amérique et ses partenaires aux pourparlers à six sont prêts à fournir des assurances de sécurité, une aide économique et d'autres bénéfices au peuple nord-coréen", a-t-il dit.
"En fin de compte, le succès de ces discussions dépend du régime nord-coréen. Pyongyang doit montrer qu'il est sérieux en prenant des mesures concrètes" pour mettre en œuvre un accord de septembre 2005 où le pays communiste avait accepté de démanteler ses programmes nucléaires en échange de contre-parties. Il était ensuite revenu sur cet engagement.

Rassurer
Le Président américain est arrivé hier à Singapour, après une brève étape à Moscou où Bush a évoqué avec le président Vladimir Poutine la crise iranienne et l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
Il participera au sommet annuel du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec), ce week-end à Hanoï, où il rencontrera ses homologues des vingt autres pays membres. Il aura en particulier des entretiens bilatéraux avec les présidents russe Vladimir Poutine, chinois Hu Jintao et, pour la première fois, avec le nouveau Premier ministre japonais Shinzo Abe.
Ce sera l'occasion pour le chef d'Etat américain de rassurer la région après les inquiétudes suscitées par la victoire de l'opposition démocrate aux élections américaines du 7 novembre.
Des responsables craignent que la cohabitation à l'américaine ne contraigne Bush à un rôle secondaire qui pourrait affaiblir sa politique extérieure, en particulier sur le dossier nucléaire nord-coréen.

_________________

Serpent et brocolis contre la venue de Bush en Indonésie

Un célèbre sorcier indonésien a jeté hier un sort avant la visite prévue lundi du président américain George W. Bush, dans la ville de Bogor proche de la capitale Jakarta, a constaté un journaliste de l'AFP.
Ki Gendeng Pamungkas, un spécialiste de la magie noire, a pour cela sacrifié un corbeau, un serpent et une chèvre, dont le sang a été mélangé à des brocolis et du sucre de canne.
Il s'est enduit le visage du liquide obtenu avant d'adresser ses prières à "Satan qui provoquera des catastrophes lors de la visite de Bush".
"Mon sort le fera enfler tel un brocoli. Bush se sentira mal à l'aise lors de sa visite", a assuré Pamungkas. "Ses hommes deviendront paranoïaques et penseront que leur président est attaqué. Des fortes pluies et des éclairs surviendront".
L'envoûteur a expliqué avoir recours à un rituel vaudou haïtien contre Bush, "car c'est un occidental et la magie noire indonésienne ne marche pas sur les étrangers".
A la question de savoir si son sort aurait l'effet escompté, il a répondu: "J'ai déjà jeté des sorts vaudous à des hommes blancs en Indonésie et ils sont tous morts".
D'autres protestations se sont déroulées à Bogor et dans différentes villes d'Indonésie. A Bogor une centaine d'étudiants ont qualifié Bush de "meurtrier" et de "terroriste" et exigé l'annulation de sa visite.
Dans la capitale Jakarta, environ 600 étudiants musulmans se sont rassemblés devant l'ambassade des Etats-Unis en dénonçant les interventions américaines en Afghanistan et en Irak. "Bush mérite d'être déclaré criminel de guerre international", a dit un organisateur, Arief Sarjono.
Dans la ville de Surabaya (est de Java), un fast food d'une enseigne américaine a été la cible d'œufs jetés par une cinquantaine de protestataires, selon la radio Elshinta.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com