Au grè des Vents





Des pinceaux en effervescence

“Le salon des arts plastiques de Sousse” est une nouvelle manifestation qui est venue enrichir le paysage culturel de cette belle ville touristique. L’idée a germé, il y a quelque temps, quand les Ayed ont lancé la galerie “Loukala”, un espace d’exposition situé au cœur de la Médina de Sousse. En se baladant dans les coins et recoins du souk El Caïed, cette galerie vous accueille avec des couleurs fraîches et divers regards et approches. Entre les expositions collectives et personnelles qui ont rythmé la saison culturelle, la galerie a pu incruster son nom et se forger une bonne place sur la carte artistique. Des mois de travail assidu ont permis à cet espace d’acquérir de la notoriété et d’attirer des artistes d’ici et d’ailleurs. “Dans cette effervescence artistique, nous avons pensé à donner à nos artistes, ceux qui sont originaires du Sahel, l’occasion d’exposer leurs œuvres entre leurs amis et leurs familles. Nous avons voulu lancer un pont de communication et encourager ces talents”, nous a expliqué Mme Najet Nabli Ayed, la directrice de la galerie “Loukala” et c’est dans ce contexte que le premier salon des arts plastiques de Sousse a vu le jour, réunissant une brochette d’artistes de différentes générations et écoles. Le salon, qui vient d’ouvrir ses portes pour se poursuivre jusqu’au 7 décembre, a offert à une vingtaine d’artistes l’occasion de raconter leurs rêves et de les partager sur les cimaises de cette galerie, située au cœur de la Médina. Des sculptures, des peintures à l’huile, des aquarelles, des gravures sur bois…, le salon est un vrai “melting pot” de techniques et de styles. Taïeb Ben Hadj Ahmed, Aïda Gaâfar, Abderrazak Fattoum, Souhil Fradi, Meriem Marzouki, Amel Gaâfar, Mohamed Belajouza, Lotfi Ben Salah, Mustapha Denguezli, Radhia Amara, Radhia Baâziz, Samir Ben Alaya, Ramzi Souani, Soukeïna Sassi, Moncef Noureddine, Ahlem Safta, Mohamed Zouari, Béchir Gorchane et Hichem Gribaâ ont répondu à l’appel de la galeriste, exposant des bribes de leurs longues expériences et amours avec les pinceaux, les toiles, les palettes… des fragments de la vie.

Viens voir les comédiens

Une autre nouvelle manifestation vient de voir le jour mais cette fois-ci à Nabeul. Organisé par le Centre culturel Néapolis, ce festival -dont le thème est l’acteur- vise à souligner l’importance du comédien dans la réussite de l’œuvre théâtrale. Une programmation consistante oscillant entre les représentations théâtrales, les ateliers de formation et les conférences sont à l’affiche de la première édition du festival du comédien. D’ailleurs, le comité d’organisation de ces journées prévues du 24 au 28 décembre prochain a choisi d’articuler la manifestation sur cinq grands axes qui seront les thèmes principaux des ateliers. “La construction du personnage”, “Des chemins vers l’improvisation”, “Le clown”, “Le masque de l’acteur” et “L’acteur narrateur” tels sont les cinq ateliers qui seront animés par un certain nombre de spécialistes et destinés à la formation des jeunes artistes.

I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com