Nouveau raid américano-irakien à Sadr City





Le Quotidien-Agences
Des forces irakiennes et américaines ont mené mardi un nouveau raid dans le quartier chiîte de Sadr City à Bagdad, à la recherche de responsables d'enlèvements et de meurtres, tuant trois personnes, selon une source de sécurité irakienne.
Ce raid, le second en deux jours, a été mené à l'aube. Onze personnes ont été blessées, a-t-on précisé.
Selon l'armée américaine, ce raid visait le dirigeant d'un groupe responsable d'enlèvements et de meurtres. Il a été arrêté ainsi que six autres responsables du groupe.
"Le raid a ciblé cette personne susceptible de fournir des informations sur un soldat américain enlevé" le 23 octobre à Bagdad, a dit un communiqué de l'armée américaine.
Ahmed Qusai al-Taie, âgé de 41 ans, Américain d'origine irakienne et traducteur dans l'armée, a été enlevé le 23 octobre à Bagdad .
Des forces mixtes américano-irakiennes avaient mené avant-hier un raid contre une mosquée dans ce quartier. Selon un communiqué de l'armée américaine, elles cherchaient à démanteler une "cellule armée responsable d'enlèvements, tortures et meurtres de civils et soldat irakiens". Il n'y a pas eu de victime.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com