Ligue arabe des champions Al Kadissya – C.A. (1 – 0) : Les Koweïtiens mieux inspirés





Les Clubistes l’ont vraiment échappé belle, notamment au cours de la seconde période dominée par les Koweïtiens plus déterminés.

Contrairement à ce qu’on attendait, les Clubistes s’installent pour dix bonnes minutes dans le camp adverse pour harceler l’arrière-garde d’Al Kadissya lequel allait curieusement subir le jeu.
Les Tunisiens multiplient ainsi les incursions, se procurant dans la foulée trois bonnes occasions ponctuées par des essais de Mohamed Ali Ghariani (4’), Chokri Zaalani (6’) sur coup franc et Moussa Poukoug dont le tir est passé au-dessus (8’).
Passé le premier quart d’heure, les Koweïtiens vont sortir de leur torpeur et mener quelques rushes qui ont mis à rude épreuve N’janka et consorts. Mais le jeu s’est stabilisé davantage au milieu du terrain.
Ce n’est que sur la fin de la période initiale que les deux formations allaient se créer les meilleures opportunités, notamment les Koweïtiens se montrant plus déterminés que leurs vis-à-vis.
C’est ainsi que l’Ivoirien Ibrahima Keita, très remuant, allait décocher un tir puissant des vingt-cinq mètres que Boumnijel stoppe difficilement (31’).
Trois minutes plus tard, une jolie talonnade effectuée en pleine surface de réparation par Badr Moutaouaa permet à Salah Echeikh d’inquiéter sérieusement le gardien clubiste, mais son tir est passé heureusement à côté, frôlant le montant droit (34’).
La riposte du représentant tunisien n’a pas cependant tardé grâce essentiellement à Moussa Poukong qui allait se créer la meilleure occasion en effaçant deux défenseurs, mais son tir est allé dans les airs (39’).
Juste avant la pause, Sellami allait tenter pour sa part un lobe, mais son geste technique ratait la cage (45’).
A la reprise, les Koweïtiens se montrent entreprenants acculant les Clubistes dans leur zone. Pendant les vingt premières minutes de la seconde période, les partenaires de Lassaâd Ouertani ont vécu un véritable calvaire, d’autant que les Koweïtiens, mis en confiance se sont rués vers les bois de Boumnijel.
Le keeper tunisien a d’ailleurs usé de toute sa verve et toute son expérience pour sauver les siens grâce à deux belles parades devant successivement Badr Moutaouaa (54’) et Khalaf Salama (60’).
La domination des Koweïtiens est devenue très nette au fil des minutes, d’autant que les hommes de l’entrejeu ont pris le meilleur sur leurs homologues tunisiens.
Ils vont pourtant attendre la (81’) pour ouvrir le score sur un penalty transformé par Badr Moutaouaa, sur faute provoquée par Khaled Souissi sur Mohamed Moubarak. La suite ne fut qu’une simple formalité.

Formations

Al Kadissiya: Khaldi, Namach, Chemiri, Fadhel, Khalaf (Atibi), Msaed, Moutaouaa, Keita, Bachir, Salama (Moubarek), Echeikh.
C.A.: Boumnijel, Souissi, Gharzoul, Njanka, Zaâlani, Ouertani, Yahia, Sellami (Ghannem), Poukong, Ghariani (Ameur), Dhaouadi (Hichri).

Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com