En marge de O.B. – E.O.G.K. (2-1) : Kouki qui rit, Jbara qui pleure





En alignant une formation avec trois attaquants (Dine, Missaoui et Fathalli), le coach de l’OB comptait jouer l’attaque à outrance et s’imposer dès le début de la rencontre, mais ce fut l’EOGK qui attaqua la première et faillit ouvrir le score dès le début de la rencontre.
Jbara connaît bien la majorité des joueurs de l’OB et a préparé ses joueurs dans ce sens. Ça chauffait devant les buts béjaois mais les Goulettois manquaient d’adresse.
«Les 15 premières minutes furent dominées par l’adversaire qui a placé Maâmri, un joueur très percutant, qui nous a déstabilisés au niveau de l’axe. Il était très remuant avec Georges sur la gauche. Le danger était permanent. J’ai donné des consignes pour que Hammami renforce l'axe, et ce, dans le but de neutraliser Maâmri. Dès lors, on a retrouvé l’équilibre défensif et on commencé à attaquer», nous confia le jeune coach de l’OB, Mohamed Kouki.
«Je suis venu à Béja pour gagner et dès le début de la rencontre tout allait dans ce sens jusqu’aux deux buts qui nous ont déstabilisés», nous expliqua un Jbara très sportif, à la fin de la rencontre.
En effet, à la suite de deux erreurs défensives, les avants béjaois firent tourner le compteur en leur faveur à deux reprises (le penalty de Gharbi et le but de Fathalli, suite à une superbe ouverture de Missaoui.
A deux à zéro à la fin du premier half, les dés étaient jetés et on s’attendait à une démonstration de force des Béjaois, mais les visiteurs ne baissèrent guère les bras et se ruèrent en attaque. Le but marqué à la suite d’un penalty sifflé vers la fin de la rencontre récompensa leurs efforts mais sans leur permettre d’éviter la défaite.
«Après les deux buts, nous avons évolué avec une certaine aise mais nous avons commis des fautes et les balles arrêtées nous ont beaucoup dérangés à la fin de la rencontre. La victoire est importante car elle nous permettra de travailler à l’aise», conclut Kouki.
«Les deux buts béjaois au début de la rencontre ont brouillé nos cartes et ont facilité la rencontre pour notre adversaire. Mais c’est ça le football», ajouta Jbara.
Les deux équipes ont eu le mérite de donner un spectacle agréable sur une belle pelouse et devant un public nombreux ravi de voir l’OB monter encore quelques marches au classement.

YOUSSEF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com