Enlèvement et viol d’une jeune fille : Les trois accusés écopent de huit ans de prison





Le tribunal de première instance de Tunis a condamné en début de cette semaine trois jeunes hommes à huit ans de prison pour avoir procédé à l’enlèvement et au viol d’une jeune fille…

Tunis-Le Quotidien
Les faits de cette affaires remontent au mois de mars de l’an 2005. A cette époque, les parents d’une fille originaire d’un quartier populaire de la capitale ont alerté les agents de l’ordre de sa disparition. Ouvrière dans une entreprise de textile installée au niveau de la zone industrielle de la Charguia, la jeune fille n’est pas rentrée ce jour là comme à l’accoutumée. Vérifiant auprès de la direction de son entreprise, les parents ont découvert que leur fille avait quitté le lieu de son travail. Néanmoins, et jusqu’à une heure tardive, la jeune ouvrière n’a pas donné signe de vie. C’est ainsi que son père s’est rendu dans un poste de police pour signaler sa disparition.
Du coup, une enquête a été ouverte. Après plusieurs jours de recherche, les agents de l’ordre ont réussi à réunir plusieurs indices qui ont conduit à limiter les soupçons autour de deux jeunes hommes qui ont été vus en compagnie de la jeune fille le jour même de sa disparition.
Recherchés pendant toute une journée, les deux suspects ont fini par être arrêtés. Interrogés, ils ont nié les faits avant de se rétracter et passer aux aveux.
Les deux suspects ont déclaré que le jour des faits, ils ont organisé une beuverie à laquelle a participé également un troisième ami. Alors qu’ils s’apprêtaient à quitter les lieux où s’est tenue cette beuverie, ils ont constaté la présence d’une jeune fille qui pressait les pas pour rentrer chez elle.
Ainsi, ils ont eu l’idée de lui couper la route et la conduire par la force dans une maison inhabitée où ils comptaient abuser d’elle.
Justement, l’un d’entre eux a brisé une bouteille de vin vide avant d’aller menacer la victime si elle n’obéit pas à ses ordres.
Malgré ses pleurs, la jeune fille n’avait d’autres choix que d’accepter son sort. Elle fut ainsi conduite derrière un garage où les deux jeunes hommes arrêtés ont abusé d’elle avant de la laisser en compagnie de leur troisième ami et quitter les lieux comme si de rien n’était.
Les deux hommes ignoraient toutefois ce qui s’est passé ensuite. Rapidement, les enquêteurs sont intervenus pour arrêter le troisième suspect qui avait obligé la victime à passer trois jours et trois nuits avec lui. Inculpés de détournement, de viol et de kidnapping les trois accusés ont été traduits devant le Tribunal de première instance de Tunis, et ont écopé chacun de huit ans de prison.

H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com