Téhéran maintient le défi : L’armée iranienne menace les troupes US dans la région





Le commandant suprême du Corps des Gardiens de la Révolution d’Iran a menacé ouvertement les Etats-Unis en déclarant que ses troupes au Moyen-Orient couraient un grave danger si les USA avaient le moindre acte agressif envers Téhéran.

Le Quotidien-Agences
«Si les Etats-Unis décidaient d’attaquer l’Iran, ses 200 000 soldats et ses 33 bases se retrouveraient dans une position extrêmement vulnérable. Aussi bien les dirigeants politiques que les commandants militaires américains en sont conscients», a déclaré le général Yahya Rahim Safavi. Ses commentaires ont été rapportés par l’agence de presse gouvernementale Fars le 21 novembre.
«L’arène mondiale dans laquelle nous vivons aujourd’hui est pleine d’incertitudes et de méfiance. La région et le monde traversent une période délicate, déterminante et complexe», a déclaré le général Safavi.
Il a averti que Téhéran avait la capacité militaire d’imposer un blocus du Détroit d’Hormuz sur les rives sud de l’Iran.
«Dès que l’Iran le décide, il peut contrôler le Détroit d’Hormuz par lequel 17 millions de barils de pétrole passent chaque jour», a dit Safavi.
Environ deux cinquièmes du stock de pétrole mondial empruntent ce passage large de 50 kilomètres à l’entrée du Golfe Persique.
Plus tôt cette année, le commandant du CGR avait qualifié le détroit d’ «élément économique vital» pour l’Occident, ajoutant qu’il pouvait être utilisé pour faire pression sur les «ennemis» de l’Iran.
Le CGR a mené une série de manœuvres militaires dans le Golfe Persique en mer d’Oman au début du mois.
Par ailleurs, la Russie a commencé à livrer des systèmes de missiles sol-air TOR-M1 à l'Iran, ont rapporté hier les agences de presse russes citant des sources au sein du complexe militaro-industriel russe.
"Les livraisons de TOR-M1 ont commencé. Les premiers systèmes ont déjà été livrés à Téhéran", a indiqué cette source "haut placée" citée par Itar-Tass et Interfax.
L'Iran a signé en décembre 2005 un contrat avec la Russie pour l'achat de 29 systèmes de missiles TOR-M1 pour la somme de 700 millions de dollars, suscitant de vives inquiétudes de la part des Etats-Unis.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com