Attentat suicide près de Kandahar : Deux soldats canadiens de l’Otan tués





Le Quotidien-Agences
Deux soldats de la force de l'Otan, des Canadiens, ont été tués hier près de Kandahar (sud de l'Afghanistan) dans un attentat suicide revendiqué par les talibans, a-t-on appris de sources officielles.
"Il y a eu une attaque suicide à la voiture piégée sur une route à l'est de la ville de Kandahar. Deux soldats de l'Isaf ont été tués", a déclaré Jason Chalk, porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan.
Selon le chef de la police locale Esmatoullah Alizai, les deux soldats tués sont canadiens.
L'explosion a touché un campement de nomades Kuchi installé le long de cette route qui conduit à Spin Boldak (sud-est), faisant un blessé et tuant une quinzaine de chameaux.
Cet attentat suicide, le deuxième en 24 heures à frapper l'Afghanistan, a été revendiqué par les talibans dans un appel téléphonique à l'AFP.
Quelque 120 militaires de l'Isaf et de la coalition internationale ont été tués cette année au combat ou dans des attentats suicides, une pratique qui était il y a peu encore inconnue en Afghanistan.
Samedi, un soldat de l'Otan avait été également tué dans d'intenses combats dans le sud du pays qui, selon l'Isaf, ont fait une cinquantaine de morts dans les rangs des insurgés.
Cette flambée de violences intervient à la veille de l'ouverture du sommet de l'Otan à Riga qui sera largement consacré aujourd’hui et demain à la situation en Afghanistan, pays connaissant son année la plus sanglante depuis la chute du régime des talibans en novembre 2001.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com