BLix : Blair devra s’expliquer sur l’arsenal nucléaire britannique





Le Quotidien-Agences
L'ancien chef des inspecteurs de l'ONU en Irak a demandé hier au Premier ministre Tony Blair de justifier les raisons pour lesquelles il soutient la modernisation de l'arsenal nucléaire britannique, rapporte hier The Independent.
Blix va soutenir que le remplacement des missiles balistiques Trident risque de placer le traité de non prolifération nucléaire (TNP) sous «tension» et de rendre plus difficile un refus par l'Iran d'acquérir une technologie nucléaire.
Le diplomate suédois, qui est actuellement président de la Commission des armes de destruction massive, a fait cet appel lors d'un discours prononcé au British Institute of International and Comparative Law, selon le quotidien britannique.
Il a par ailleurs critiqué également les quatre autres membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU -- États-Unis, France, Russie, Chine -- pour ne pas se soumettre aux dispositions du TNP, estimant que leur refus alimentera le sentiments parmi les Etats non-nucléaires, comme l'Iran, d'avoir été «trompés».
Hans Blix a déclaré qu'il y a «de forts sentiments de frustration» à l'égard des pays dotés de la bombe atomique qui sont en train de développer de nouvelles technologies nucléaires, plutôt que de réduire leurs arsenaux.
Lors de son allocution, Blix a appelé également l'Assemblée générale des Nations unies à tenir un sommet mondial sur le désarmement.
Enfin, l'ancien chef des inspecteurs de l'ONU en Irak a annoncé que la principale priorité devrait être la ratification d'un traité global interdisant les essais nucléaires, qui inclurait la Corée du nord, dernier pays à se doter de technologie nucléaire.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com