U.S.M.- E.S.S. (0 – 0) : On s’attendait à mieux





Dans les cinq dernières minutes, Tarek Salem, bénéficiant d’un coup franc à 20 m des bois de Mathlouthi, faillit refaire le même coup que la saison écoulée, lorsqu’il réalisa le seul but de la partie, au moment où l’USM jouait à 10, comme hier, après l’expulsion de Maâtouk ayant joué, seulement deux minutes avant pour avoir protesté, agressivement, contre le refus de Yaâcoubi qui n’a pas sifflé un penalty dès sa première touche de balle (78’). Cette fois-ci, Salem a passé de malchance, mais son tir fur repoussé de la main, dans les 18 m, par Ben Mohamed et un second penalty refusé, ce qui causa l’indignation d’un public à peine soulagé par le départ de Kaïs Yaâcoubi. Ayant évolué beaucoup mieux que leurs adversaires, il était paradoxal que les Usémistes tenaient, farouchement à la victoire. Déjà et à partir de la 10 mn, Tarak Salem annonça les hostilités et d’un tir des 25 m faillit faire mouche. Nefzi dut, par contre, rester inactif pendant 25 mn avant de se voir alerté par Narry qui était en position idéale de conclure puis par Ben Frej qui manqua de le lober suite à sa sortie hasardeuse (32’). Evoluant avec une pression de plus en plus accentuée, Jerry, et Bnouni n’ont pu profiter d’une domination territoriale plus évidente. Les Etoilés nous ont donné l’impression d’être en peine de confectionner la même prestation du jeudi face à EGSG, un match qui paraît avoir bénéficié de leurs dernières ressources physiques pour sombrer, face à leurs voisins dans un jeu confus, et sans la moindre ligne directrice.
Après le repos, la rentrée de Soltani donna un meilleur allant aux offensives des visiteurs, sans pour autant réussir à tromper une arrière-garde usémiste constamment éveillée. Ce sera, plutôt, l’incorporation de Mosrati, et Maâtouk dans les 25 dernières minutes qui allait métamorphoser le rouleau compresseur monastirien. Dommage que le second n’a pu avoir le temps d’aller jusqu’au bout de ses intentions au moment où son apport était très apprécié durant les ... 2’ mn qu’il a joué. En définitive, et dans ce genre de confrontations où l’enjeu est de taille, on ne peut en vouloir ni aux Usémistes d’avoir manqué de sef-contrôle, ni aux Etoilés d’avoir terni leur image de marque en Usant parfois, de gestes agressifs pour repousser les velléités adverses.

Formations

USM: Nefzi, Jdidi, Salem, Boukorâa (Mosrati), Jerry (Maâtouk), Owen, Fernando, Bnouni, Ayari, Alaya, Ben Abdelkader
ESS: Mathlouthi, Ben Frej, Meriah, Ben Mohamed, Ghézal, Narry , Nafkha, Opara, Gelson, Chikhaoui, Bjaoui (Soltani).

Mansour NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com