Khamenei à Talabani : Le départ des Américains d’Irak, premier pas pour la sécurité





Le Quotidien-Agences
Le guide suprême iranien Ali Khamenei a jugé hier devant le président irakien Jalal Talabani, en visite à Téhéran, que le départ des Américains d'Irak serait le "premier pas" nécessaire pour y réduire l'insécurité.
"Le départ des forces d'occupation est le premier pas pour régler le problème de l'insécurité en Irak", a dit l'ayatollah Khamenei, la plus haute autorité de l'Etat iranien, cité par la télévision.
"Les Etats-Unis ne réussiront très certainement pas en Irak et la poursuite de l'occupation n'est pas une bouchée qu'ils pourront avaler", a poursuivi le guide en recevant le président irakien venu solliciter l'aide de l'Iran pour aider à stabiliser la situation dans son pays ensanglanté par les violences.
L'ayatollah Khamenei a assuré que "si le gouvernement irakien le demande, l'Iran fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider au rétablissement de la sécurité et la stabilité en Irak", répétant la même promesse faite la veille par le président Mahmoud Ahmadinejad avant son entretien avec Talabani.
Téhéran avait fourni des assurances similaires à Talabani lors de sa première visite présidentielle en Iran, il y a un an.
"La République islamique estime qu'aider à rétablir la sécurité est un devoir religieux et humain", a poursuivi le guide, sans préciser la nature des moyens nécessaires à cette entreprise.
En revanche, il a imputé aux Etats-Unis la responsabilité du chaos sécuritaire en Irak.
"La principale raison de la situation en Irak est la politique des Etats-Unis qui est appliquée par certains intermédiaires", a dit le guide, en pointant du doigt "les terroristes et les baâthtes".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com