Liban : Les Chrétiens s’affrontent





Beyrouth-Agences
Des partisans de différents courants politiques chrétiens au Liban se sont affrontés ces dernières 24 heures à Beyrouth, sur fond de crise politique entre les forces anti et pro-syriennes, a-t-on appris hier de source sécuritaire.
Des heurts ont éclaté dans la nuit entre les partisans des Forces libanaises (FL), membre de la majorité antisyrienne, et ceux du Courant patriotique libre (CPL) du général Michel Aoun allié au Hezbollah pro-syrien, qui voulaient accrocher un portrait de leur chef à Achrafieh, quartier chrétien de Beyrouth.
L'armée libanaise et les forces de la sécurité intérieure se sont déployées en force pour éviter que la dispute et les jets de pierres entre les partisans des deux camps ne dégénèrent.
Ces tensions interchrétiennes se sont exacerbées après l'assassinat le 21 novembre du député et ministre chrétien antisyrien Pierre Gemayel, membre de la majorité parlementaire antisyrienne. Des portraits du général Michel Aoun, le chef de l'opposition chrétienne, ont alors été piétinés et brûlés à Achrafieh.
De même, une rixe a éclaté à l'Université Saint-Joseph (USJ) à Beyrouth entre les partisans du général Aoun et ceux du parti chrétien Kataeb et des courants de la majorité parlementaire antisyrienne qui voulaient accrocher un portrait de Pierre Gemayel dans le campus, selon un communiqué du CPL.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com