S.T. : Les supporters dénoncent les insinuations trompeuses!





Au Bardo, les avis sont partagés à propos du rendement des Stadistes après dix journées. Selon certains, l’équipe a fait beaucoup de progrès alors que d’autres pensent qu’elle aurait dû faire nettement mieux.

Une chose est sûre, c’est que l’équipe, de l’avis de la majorité des supporters, penche pour un jeu offensif qui aide les joueurs à mieux s’exprimer. Dans tous ses matches, le ST a joué pour la victoire, à l’exception de la rencontre disputée à Sousse face à l’ESS. D’ailleurs, Robertinho ne pouvait opter pour un jeu négatif tant qu’il dispose d’un potentiel offensif aussi impressionnant avec les Khemir, Akrout, Denisio, Khalfaoui, Touniche, Edson et Dhahri. Il fallait seulement savoir utiliser ce potentiel et en tirer le maximum, et là, l’entraîneur n’a pas toujours fait le bon choix. De même, on s’accorde à dire que le ST a finalement trouvé son équilibre en plaçant deux pivots performants, Korbi et Mabrouki, qui sont en train d’accomplir un travail énorme en couverture et en relance. D’ailleurs, l’absence de Korbi devant l’EST a laissé un grand vide et le coach n’a pas su le compenser, précipitant ainsi la défaite des siens devant un adversaire qui ne leur était pas supérieur et qu’ils auraient pu battre sans les errements de la défense et les erreurs arbitrales.

Pas de faveurs
A propos d’arbitrage, les supporters stadistes ainsi que les dirigeants n’ont point apprécié les déclarations et les insinuations de certaines personnes qui n’ont pas hésité à dire que Kacem Ben Naceur a favorisé le ST contre le CSS. Les images TV ont clairement montré que l’arbitre a omis de siffler un penalty en faveur du ST en première mi-temps et qu’il avait raison de lui accorder un penalty en fin du match. C’est dire que ses erreurs n’ont pas lésé uniquement les Sfaxiens et qu’il n’était pas là pour offrir des cadeaux aux Stadistes. Les mauvaises langues vont encore plus loin en accusant M. Ali Labiedh, le patron de la FTF, de favoriser le ST, un club au sein duquel il a exercé en tant que dirigeant. La preuve, c’est que l’équipe du Bardo a été lésée contre le CA, El Gawafel et l’EST et la sanction infligée à Yosr Saâdallah ne peut panser ses blessures puisqu’elle a perdu son match contre l’Espérance et n’a bénéficié d’aucune faveur avec cette suspension.

Avec le même sérieux
Pour revenir aux choses sérieuses, signalons que les Stadistes ont repris le travail au Bardo pour préparer leur prochain match en Coupe qu’ils disputeront à Haffouz. La leçon du CS Msaken semble avoir été retenue puisque les joueurs et leur entraîneur prennent cette rencontre au sérieux malgré la modeste valeur de leur adversaire. Ce match constituera, d’ailleurs, une bonne occasion pour essayer de nouvelles formules et donner plus de temps de jeu à certains réservistes qui manquent encore de compétition à l’instar de Jedidi. Ce dernier continue malheureusement à décevoir et certaines voix commencent à s’élever au Bardo pour exiger son départ. La balle est dans son camp pour faire taire ses détracteurs et il doit montrer un bien meilleur visage avant l’arrivée du mercato en décembre. Côté effectif, Zaâlani, Zidane et Akrout vont beaucoup mieux et ils ont déjà repris le travail avec le groupe, alors que Korbi, souffrant d’une blessure aux adducteurs, n’aura besoin que d’un petit repos avant de reprendre normalement les entraînements.
Rappelons également que le dernier ST - CSS n’a rapporté à la caisse du club que la somme de 21 mille dinars, grâce surtout à la présence de supporters sfaxiens. Le public stadiste, curieusement absent dimanche dernier, doit se mobiliser davantage pour venir encourager ses joueurs qui en ont grandement besoin.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com