Les spéculations vont bon train : Vers un échange Barghouthi – Shalit ?





C’est en tout cas ce que laisse entendre le journal arabe de Londres Al Hayat. Le Hamas souhaiterait libérer Marwan Barghouthi dans le cadre des négociations pour celle de Guilad Shalit. D’après cette information, la majorité des ministres israéliens ne seraient pas opposés à une libération du chef des Tanzim.

Le Quotidien-Agences
Marwan Barghouti figurerait en tête de liste des palestiniens détenus en Israël que le Hamas souhaiterait voir libérer. D’après le journal londonien, le chef du bureau du Hamas Khaled Mechaâl aurait affirmé à la femme de Barghouthi qu’il ne libérerait pas le soldat israélien Guilad Shalit tant que son mari ne serait pas lui aussi libéré. De plus, le mouvement exige la libération de 1400 détenus, en trois étapes. La première consistant à libérer 400 femmes et jeunes détenus dans les prisons israéliennes. Dans le même temps, le Hamas s’engagerait à transférer Guilad Shalit en Egypte. La seconde étape consisterait à libérer 500 Palestiniens des prisons pour qu’en contrepartie, le soldat israélien soit ramené en Terre Sainte. La dernière étape consistera à libérer 500 prisonniers supplémentaires.
D’après Al Hayat, il semble que plusieurs conditions autrefois avancées par Israël, à l’échange de prisonniers, tendent à disparaître, notamment le principe majeur, longtemps mis en exergue par Israël de «ne pas libérer de terroristes ayant du sang sur les mains». En outre, bon nombre de ministres du gouvernement israélien ne seraient plus opposés à une libération du chef des Tanzim Marwan Barghouthi.
Du côté de l’Autorité palestinienne, on affirme qu’Israël rejettera les critères avancés par le Hamas quant au choix de l’identité et les noms des détenus amenés à être libérés. D’après une estimation palestinienne, Israël «s’obstinerait à refuser la libération de détenus ayant du sang sur les mains». Dans le même temps, le Hamas ne souhaiterait pas faire de concessions sur le choix et l’identité des prisonniers à libérer.
Le Hamas ne compte pas en rester là puisqu’il entend exiger la libération de tous les Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes avant la signature des accords d’Oslo en 1993. Parmi eux figurent plus de 20 détenus dans les geôles de notre pays depuis plus de 20 ans.
Il se dit également dans les média arabes que le chef des renseignements égyptien, le général Omar Suleiman serait amené, dans les jours qui viennent, à rencontrer Khaled Mechaâl afin de mettre au point des contacts avec des officiels israéliens.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com