Cinéma : Hergla, future capitale du court-métrage africain





Une nouvelle manifestation cinématographique vient de voir le jour à Hergla, ce paisible village du Sahel. Il s'agit du Festival international du court-métrage dans sa session expérimentale, s'étalant sur deux jours (le 18 et le 20 août 2004). Initié par Mohamed Chellouf. agitateur cinématographique, résidant en Italie depuis près de vingt cinq ans et spécialiste du cinéma africain, ce festival a, d'ailleurs, démarré avec quatre films africains de court métrage et a rendu hommage, à Tahar Chériaâ, fondateur des journées cinématographies de Carthage, en 1966. Dans ce petit coin de paradis qu'est Hergla, la projection eut lieu le soir, en bord de mer, en présence d'un public cinéphile, de réalisateurs, de critiques et de cinéastes amateurs. Dans cette atmosphère amicale et conviviale, Tahar Chériaâ a évoqué plusieurs souvenirs inhérents a sa relation, presque viscérale, avec le cinéma africain.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com