Tunis Deux ans de prison pour…un pot-de-vin





Le tribunal de première instance de Tunis a examiné récemment une affaire de pot-de-vin dont l’accusée est une fonctionnaire au Palais de justice de Tunis ... qui a été condamnée à deux ans de prison ...

Tunis - Le Quotidien
Les faits de cette affaire ont éclaté suite à une plainte déposée par un citoyen qui accuse la fonctionnaire de lui avoir soutiré la somme de deux mille cinq cents dinars contre un service administratif qu’elle devait lui rendre.
Le plaignant a déclaré qu’il avait fait la connaissance de la fonctionnaire par le biais d’un ami. Au moment des faits, il était à la recherche d’un intermédiaire qui devait intervenir auprès des services de la cour d’appel afin d’accélérer les procédures dans un recours formulé par le plaignant.
C’est ainsi que la fonctionnaire lui a proposé de l’aider à régler cette affaire contre une somme d’argent fixée à deux mille cinq cents dinars.
Le plaignant a remis alors à l’accusée une avance de cent cinquante dinars avant de lui remettre le reste de la somme un peu plus tard.
Seulement après avoir longuement attendu, le plaignant a contacté la fonctionnaire pour la presser de remplir ses engagements. Il fut alors surpris que l’accusée ait pris un congé. Mieux encore, elle ne répondait plus à ses appels téléphoniques.
N’ayant d’autres choix pour récupérer son argent que de dénoncer la fonctionnaire aux autorités, le plaignant est allé porter plainte. Ainsi, une enquête a été ouverte et qui a conduit à l’arrestation de la suspecte.
Interrogée, celle-ci a nié les faits déclarant qu’elle ne connaissait pas le plaignant. N’empêche qu’elle a été inculpée de pot-de-vin.
Traduite devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusée a été condamnée à deux ans de prison ferme.

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com