E.S.S. – F.A.R. (J-1) : A quatre vingt-dix minutes du bonheur





Le nul de un but partout ramené de Rabat le 18 du mois dernier est en soi un résultat positif même si Chikhaoui, dans le temps additionnel, aurait pu crucifier les Marocains des Forces Armées Royales.

Dans les rangs des supporters sahéliens on n’en fait pas un drame et l’on reste confiant surtout que l’équipe aura à évoluer dans son stade fétiche de l’Olympique de Sousse qui affichera à coup sûr complet. Les raisons d’y croire sont plusieurs. A commencer par la valeur intrinsèque des éléments composant l’équipe tant dans le compartiment de l’attaque qu’à celui de l’entrejeu ou encore en défense. L’application tactique des Etoilés est également un autre atout dont peut se prévaloir l’Etoile en dépit du jeune âge de la quasi-totalité des joueurs. Faouzi Benzarti, le coach étoilé, ne se fait pas de soucis à ce niveau. Il a été souvent satisfait du comportement des ses hommes dans la gestion des matches.

Pressing sans relâche
Au cours de la conférence de presse tenue à Rabat après le match aller, Faouzi Benzarti n’a pas mâché ses mots en répondant à la question d’un confrère marocain qui a évoqué le souvenir de la finale de la Champion’s League perdu par le CSS. «Nous n’attendrons pas les toutes dernières minutes pour remporter le match et la coupe», a-t-il martelé avec un accent de profonde conviction. C’est que l’entraîneur sahélien prônera d’emblée l’attaque avec un pressing constant sur la défense marocaine pour empêcher la progression rapide du ballon de le récupérer haut et se créer des occasions franches de but.
Sur le plan physique, le groupe semble bien nanti pour matérialiser sur le terrain l’option prise par l’entraîneur d’autant que les joueurs eux-mêmes demeurent convaincus que pour gagner, il faudra s’installer carrément dans la zone marocaine et rester vigilants pour parer à toute velléité offensive de l’équipe des FAR. Il faudra, cependant, espérer que la chance ne leur tourne pas le dos dans un match décisif et dont le résultat est on ne peut plus irréversible.

Les Marocains à Sousse
La délégation marocaine forte de quarante-cinq membres est arrivée avant-hier en fin de matinée à Sousse. Dans l’après-midi du même jour, l’équipe des FAR a effectué une séance d’entraînements sur le terrain annexe du stade olympique de Sousse. Aujourd’hui, à l’heure du match, les hommes d’Henri Stambouli feront la reconnaissance du lieu de la rencontre. Par ailleurs, l’équipe marocaine se présentera avec sa meilleure formation. Il ne lui manquera que le latéral gauche Jaouad.

Mounir El GAÏED




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com