Emploi : Les délégations prioritaires dans la ligne de mire…





La Maison de Culture Ibn Zaydoun relevant de la délégation d’El Omrane à Tunis, a été prise d’assaut hier par des jeunes demandeurs d’emplois venus par centaines postuler pour un emploi au cours d’une journée organisée dans le cadre du programme d’insertion professionnelle des jeunes issus des délégations prioritaires.

Tunis-Le Quotidien
Cette journée organisée par le Gouvernorat de Tunis s’inscrit en fait dans le cadre du programme présidentiel destiné à promouvoir l’emploi dans les régions dites prioritaires. Il s’agit de l’ensemble des délégations du pays qui enregistrent un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale qui se situe d’après les dernières estimations aux alentours de 14%.
L’objectif de ce programme se focalise essentiellement sur l’encouragement de l’initiative privée et l’entrepreneuriat à travers le renforcement des différents programmes et instruments d’appui et de soutien.
Dans la région du Grand Tunis, la délégation d’El Omrane est l’une des délégations les plus touchées par le chômage qui affecte près de19% de la population active. Le noyau dur des demandeurs d’emplois dans les quartiers de cette périphérie de la Capitale est formé principalement par les titulaires de diplômes supérieurs. C’est pour cette raison précise que cette catégorie de demandeurs d’emplois a bénéficié hier d’un intérêt particulier. 265 opportunités d’embauches ont été en effet mises à leur disposition par le biais des institutions intervenantes dans le domaine.
Outre l’insertion directe dans le secteur public dans le cadre de laquelle on a programmé 12 opportunités d’embauche et dont la moitié des postes a été destinée aux titulaires de diplômes du supérieur, l259 bénéficiaires diplômés de l’enseignement supérieur ont été par la même occasion pris en charge par les diverses institutions et organismes intervenants en matière d’accompagnement et de financement des projets dans le cadre de la promotion de l’initiative privée.
Mme. Hajer Sahraoui, déléguée chargée du Fonds national d’emploi 21-21 auprès du Gouvernorat de Tunis a indiqué que l’intervention du Fonds au cours de 2006 a permis jusque-là de toucher 350 personnes tous niveaux confondus. S’agissant des délégations prioritaires, le programme vise à toucher 85 jeunes issus d’El Omrane. 69 cas parmi ceux-ci seront des titulaires de diplômes du supérieur.
Etant donné que la politique nationale de l’emploi donne la priorité à la promotion de l’initiative privée, la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS) a mis sur place un programme d’intervention qui vise à financer 55 microprojets. 35 projets on été sélectionnés dans le cadre des ateliers organisés au cours de cette journée pour bénéficier du soutien financier du BTS. 225 autres candidats vont par ailleurs bénéficier des micro-crédits accordés par les associations de développement et dont les bénéfices sont, à concurrence de 25% des diplômés du supéreur.
Au total, 515 opportunités d’embauche ont été mises hier à la disposition des demandeurs d’emplois dans le cadre du programme destiné à la délégation d’EL Omrane.
Il y a lieu de noter par ailleurs que sur le plan national et depuis l’instauration des différents mécanismes de financement des microprojets en 1999, plus de 900 mille bénéficiaires ont pu monter leurs propres projets.

H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com