Mouton de l’Aïd : Vente au kilo et des prix tendres… !





En prévision de l’Aïd El Idha, un train de mesures a été mis en œuvre par les structures concernées afin d’assurer le bon approvisionnement du marché d’ovins.
Outre l’aménagement des points de ventes à l’instar des années précédentes, on s’attend à ce que le prix du kilo soit fixé entre 4D,900 et 5D,300.

Tunis-Le Quotidien
Quatre semaines nous séparent de l’avènement de l’Aïd El Idha, et les préparatifs vont bon train concernant l’approvisionnement du marché d’ovins . Du côté des éleveurs, on a déjà recensé plus de 1 million 200 mille têtes de moutons. 910 mille têtes devraient êtres abattues le jour de l’Aïd prévu pour le 31 décembre.
On croit savoir à ce propos que le cheptel national des ovins sera marqué cette année par une prédominance des agneaux dont le poids est inférieur à 30 kilogrammes.
Chapitre préparatifs, on apprend que des réunions entre les différents intervenants se déroulent depuis plusieurs semaines pour définir les axes d’intervention de chaque organisme dans le but de couvrir les besoins de toutes les régions. Il s’agit, entre autres, de renforcer les mécanismes de contrôle aussi bien dans les marchés aux bestiaux organisés que dans les « Rahbas » aménagées à la même occasion à travers le pays.
Pour ce qui est du Grand Tunis, on croit savoir que des points de ventes organisés seront aménagés dans quelques régions. Outre la cité Ezzouhour et le point de vente relevant de la société Ellouhoum à El Ouardia qui offrira quelque 5500 têtes, quelques jours avant le jour « J », on croit savoir que les structures compétentes envisagent la création d’un espace supplémentaire qui sera aménagé à l’Ariana ou à la Manouba et ce pour remplacer le point de vente d’El Mourouj.
Par ailleurs et concernant le prix de vente des moutons de l’Aïd, on croit savoir que les parties intervenantes, en l’occurrence le Ministère du Commerce et de l’Artisanat et celui de l’Agriculture et des Ressources Hydrauliques avec la coordination du Groupement des Viandes Rouges et du Lait (GIVL) et la Société Ellouhoum ont probablement opté pour le maintien du même prix de vente pratiqué dans les points de vente au kilo lors de l’Aïd de l’année dernière. Il s’agit en fait de deux tarifications La première concerne la catégorie de moutons pesant plus de 35 kilogrammes, dont le prix de vente au public devrait se situer aux alentours de 4D,900. La seconde tarification concerne les agneaux dont le poids se situe au dessous de 35 kg et dont le prix au kg sera fixé à 5D,300.

H. GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com