Colin Powell : «Il faudra négocier avec l’Iran»





• «L’Irak est en guerre civile»

L'ancien secrétaire d'Etat américain Colin Powell a invité à son tour les Etats-Unis à engager un dialogue avec la Syrie et avec l'Iran.

Le Quotidien-Agences
Répondant à une question au cours d'une intervention à Londres devant un colloque réunissant des hommes d'affaires, Powell a déclaré : "L'Iran est une puissance régionale et il faudra négocier avec elle. Nous devrions trouver les moyens de discuter avec eux et de discuter également avec les Syriens."
Powell, chef de la diplomatie américaine durant le premier mandat du président George Bush, a jugé l'Irak en état de guerre civile, ce que rejette l'administration Bush.
L'Iran et la Syrie sont accusés par Washington de soutenir le "terrorisme" et d'alimenter les violences en Irak. Téhéran est en outre soupçonné par les Etats-Unis de vouloir se doter d'un arsenal nucléaire sous le couvert d'un programme civil.
Téhéran et Damas rejettent ces accusations. Face à la dégradation de la situation Irak, les démocrates, vainqueurs des élections parlementaires aux Etats-Unis, et des alliés de George Bush encouragent le président à nouer un dialogue avec ces deux capitales.
Tout en prévenant que sa parole n'engageait pas l'administration américaine, Powell a exclu l'hypothèse d'une intervention militaire américaine en Iran.
"Nous sommes tous d'accord pour dire que ce n'est pas une bonne chose pour l'Iran de développer un programme nucléaire si cela conduit à développer des armes nucléaires, mais les Etats-Unis ne vont pas attaquer l'Iran", a dit l'ancien chef de la diplomatie américaine.
Selon lui, l'administration Bush va devoir travailler avec l'Onu et avec la Russie pour tenter d'empêcher le programme nucléaire iranien d'atteindre le stade militaire.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com