E.S.S. – F.A.R. : Jour de gloire?





Coupe CAF (Finale retour) - Stade Olympique de Sousse (18h00) - Arb.: Bennett (AFS) - Direct TV T7

Pour l’ESS, la finale retour de la Coupe CAF à livrer ce soir aux FAR, représente une belle opportunité pour s’afficher une nouvelle fois sur la scène africaine.

Pour avoir effectué un parcours sans-faute dans cette coupe de la CAF, l’Etoile mérite mieux que d’autres ce sacre continental. Six victoires d’affilée, c’est-à-dire le plein tant à l’extérieur qu’à domicile et une parité (1-1) à Rabat pour le compte de la finale aller le 18 novembre dernier, telle est l’œuvre des Etoilés réalisée avant le sprint final de Sousse qui aura lieu tout à l’heure en nocturne. On le sait, l’équipe des FAR est un client sérieux capable de tenir tête aux meilleurs d’Afrique mais qui, semble-t-il, a fortement compromis ses chances après avoir laissé filer une victoire qui paraissait possible n’eut été la résistance des Etoilés après le but marqué. On sait aussi que les derbies maghrébins ont été de tout temps indécis voire imprévisibles où le pronostic est de la pure fantaisie. Et c’est pour ces raisons que les Etoilés doivent faire preuve d’humilité et de méfiance. Méfiance d’une réaction possible des Marocains très motivés nous dit-on par les promesses financières que leur avancent leurs dirigeants et par un désir de se racheter à Sousse même. Mais les Etoilés ne semblent pas prêter de l’importance aux désiratas de leurs hôtes et paraissent déterminés à aller jusqu’au bout de leurs intentions.

«Source , de tonneau nous boirons!»
C’est ce que répètent à l’unisson les joueurs étoilés depuis Rabat et à quelques heures de la finale retour. Signe de confiance en leurs moyens mais aussi d’une détermination de remporter ce sacre africain dont le trophée leur a été remis par le responsable de la CAF à Rabat même pour su’il soit acheminé jusqu’à Sousse et gardé entre de bonnes mains jusqu’au jour du match. Mais ceci ne veut nullement signifier que ce trophée est d’ores et déjà sahélien. Il restera encore 90 mn d’efforts et peut-être bien de souffrance pour que le vœu soit exaucé.

Concentration et application
Demeurer concentrés le match durant, faire preuve de beaucoup d’application et s’abstenir la moindre distraction, tel est le mot d’ordre lancé pour que la prestation des Etoilés soit la meilleure possible qui sera à même de leur procurer la joie au coup de sifflet de l’arbitre sud-africain.
Faouzi Benzarti a d’ailleurs beaucoup insisté auprès de ses joueurs sur ce volet tout en leur demandant davantage de rigueur et de réalisme et de se débarrasser des fioritures inutiles. L’heure, il est vrai, n’est pas à l’amusement mais plutôt à l’efficacité dans le jeu.

Ils seront (presque)tous là!
Le coach étoilé doit se frotter les mains de pouvoir disposer de tout son effectif. Hormis Mejdi B. Mohamed, tout le groupe est prêt à relever le défi. Le bulletin de santé des joueurs est rassurant et on ne signale aucun bobo de santé même si Maher Gamoudi est rétabli mais se trouve à court de compétition. Idem pour Mohamed Selliti. Ce dernier gagnerait à faire preuve de davantage de professionnalisme pour que sa carrière de footballeur ne soit pas comprise. C’est dire que Faouzi Benzarti aura toute la latitude d’aligner une formation compétitive et équilibrée d’autant que l’éventail des chutes est grand. On devine un peu que l’entraîneur étoilé ne prendra pas de risque et composera son équipe des éléments habituels tout en espérant que tous joueront sur leurs vraies valeurs dans un stade plein à craquer de supporters hyper enthousiastes.

Formation probable
Mathlouthi, Frej, Mériah, Sellami, Ghézal, Nafkha, Narry, Melliti, Chikhaoui, Gelson, Opara.

Mounir EL GAÏED

___________________

Yacine Chikhaoui : «Tout pour le sacre»

Yacine Chikhaoui sera assurément l’une des armes de l’ESS ce soir face aux FAR.

Que vous reste-t-il en mémoire du match de Rabat?
Je pense que nous avons bien négocié la première manche au Maroc. Nous aurions pu sortir vainqueur de ce match.

Vous faites allusion au but raté à la toute dernière minute de la rencontre?
Bien avant nous nous sommes procuré des occasions franches et avons ouvert la marque. Concernant mon ratage en fin du match je ne me l’explique pas encore.

Vous ne regrettez pas?

Le football est ainsi fait.

Comment allez-vous aborder cette finale retour?
Avec un mental de gagneurs, nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette finale.

Comment cela ?
A 1 - 1, score de l’aller nous partons avec un léger avantage, mais ceci ne doit pas nous satisfaire. Nos intentions sont claires. Nous irons chercher le but dès le coup d’envoi de la rencontre et nous n’attendons pas la fin du match pour avoir le
dernier mot.

Le score de l’aller est en quelque sorte un score piège, non ?

Nous évoluerons comme si nous avions réalisé une parité de 0-0. C’est pour vous dire qu’il nous faudra imposer notre jeu et marquer vite et plus d’un but.

Comment allez-vous procéder?
Maintenant que nous savons tout de l’équipe des FAR, nous nous sommes préparés pour annihiler ses essais et prendre le jeu à notre compte le match durant. Il nous faudra aussi peser de tout notre poids sur la défense adverse qui, je trouve, reste prenable.

Que craignez-vous le plus chez les FAR ?
C’est une équipe technique qui reste en plus imprévisible. C’est pour cela que nous devons demeurer vigilants et concentrés. Je pense aussi qu’un derby maghrébin est toujours disputé et nous devons nous attendre à une opposition sérieuse.

On vous sent confiant, n’est-ce pas?
Pour réussir l’événement, il faut s’armer d’une bonne dose de confiance pour pouvoir aller jusqu’au bout des intentions.

Que demandez-vous à votre public?

Un soutien sans rompre et surtout dans les moments difficiles de la rencontre s’il y en aura.

Recueillis par
M.E.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com