L’administration Bush devrait demander une rallonge budgétaire d’au moins 100 milliards pour la guerre en Irak





Le Quotidien-Agences
L'administration Bush se prépare à demander une enveloppe additionnelle d'au moins 100 milliards de dollars pour financer la guerre en Irak en 2007, une mesure montrant que les coûts avaient été largement sous-estimés par le Pentagone.
Cette demande va donner aux Démocrates, qui prendront le contrôle du Congrès américaine le 4 janvier, une chance pour essayer de changer la conduite de la guerre. Leur marge de manœuvre semble toutefois limitée, s'ils ne veulent se rendre impopulaires auprès des soldats.
"Nous n'allons rien faire pour limiter le financement ou couper les fonds", a prévenu le leader démocrate au Sénat, Harry Reid.
Les dirigeants du Pentagone avaient réduit leurs demandes initiales pour l'armée et l'armée de l'air. Mais compte tenu des 70 milliards de dollars (53 milliards d'euros) déjà inclus dans le budget 2007, qui a pris effet le 1er octobre, et de la nouvelle demande, le montant dépensé en 2007 par les Etats-Unis pour la guerre en Irak devrait être le plus élevé depuis qu'elle a commencé en 2003.
Si les montants qui vont être demandés en février n'ont pas encore été arrêtés, ils devraient s'établir à 100 milliards de dollars pour les interventions en Irak et en Afghanistan, mais pourrait monter jusqu'à 128 milliards (97 milliards d'euros).
Les dépenses militaires pour l'Irak et l'Afghanistan s'élèveraient ainsi à quelque 200 milliards de dollars (151 milliards d'euros) pour 2007, contre 120 en 2006, selon le bureau du budget du Congrès.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com