Philippines : Une coulée de boue fait près de 500 morts ou disparus





Le Quotidien-Agences
Près de cinq cents personnes, selon la Croix-Rouge, ont été tuées ou portées disparues à la suite d'une gigantesque coulée de boue et de cendres volcaniques qui a balayé dans la nuit de jeudi à vendredi plusieurs villages de l'est des Philippines.
388 personnes ont été confirmées mortes et 96 portées disparues, a indiqué hier une porte-parole de la Croix-Rouge philippine, Teresa Arguelles.
L'ensemble des morts sont survenues dans la province orientale d'Albay, a-t-elle précisé, avertissant qu'elle s'attendait à un alourdissement du bilan à mesure que les secouristes atteignent les endroits jusqu'à présent isolés par les mauvaises conditions météos.
Le typhon, qui développait des vents pouvait atteindre 150 km/h, a frappé
Albay dans la nuit de jeudi à vendredi, provoquant des pluies diluviennes.
Dans cette région située sur le flanc du volcan Mayon, les précipitations se sont mêlées aux cendres volcaniques, déclenchant une coulée de boue qui a enseveli jusqu'au toit de nombreuses habitations, ont indiqué des témoins.
Le travail des secouristes était ralenti par la coupure de l'électricité, des lignes téléphoniques et de l'eau courante à travers la plus grande partie de la péninsule de Bicol, où se trouve le volcan, situé à 350 km au sud-est de la capitale Manille.
Les routes étaient également impraticables en raison des inondations et de l'éboulement de roches provoquées par le typhon.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com