Les SMS de l’Aïd El Fitr : Recherche, originalité et simplicité





Comme durant chaque fête nombre de nos concitoyens préfèrent échanger les vœux par le biais des SMS, caractérisés cette année par beaucoup d’originalité et d’imagination.

Tunis - Le Quotidien
Les vœux à l’occasion des fêtes religieuses se suivent mais ne se ressemblent pas. D’année en année nous constatons une évolution qualitative et quantitative qui atteste de la fertilité et l’imagination de nos concitoyens. Les technologies de la communication moderne ont conquis le droit de cité et imposé ainsi aux Tunisiens branchés et autres l’obligation d’adopter ce nouveau style.
Ainsi les SMS de toutes les couleurs ont fait cette année un véritable tabac.
Des millions de nos concitoyens se sont échangés les vœux par SMS transmettant des messages originaux et recherchés.
Outre les messages de vœux classiques dans le genre “Aid Mabrouk et Snin Dayma”, joyeuse fête et puissent ces années se poursuivre), certains textes revêtent une originalité particulière et ne laissent pas insensibles leurs destinataires.
Nous avons relevé quelques exemples qui méritent d’être connus par le grand public.
On peut lire entre autres : “c’est un SMS automatique, il choisit tout seul les plus adorables pour leur souhaiter Aid Mabrouk”. On lit également : “Hadha SMS, ma nabaâthou ken lel ghaline, nkoulhom rakom fil kalb dima maoujoudine, wa koul am wintouma fil khir hayine.(C’est un SMS que j’envoie uniquement aux êtres les plus chers, je leur dis : vous êtes toujours dans mon cœur. Meilleurs vœux).
D’autres messages vantent les mérites du repos et mettent en valeur l’ambiance conviviale de la fiesta : “”Inchallah dima maâydine, mel khedma mertahine, maâ el ayla melmoumine, bel hlou chebaânine, wa bel aid farhanine”. (que nos fêtes soient éternelles, que nous puissions profiter du bienfait de nos congés, nous réunir avec les membres de la famille et nous rassasier de pâtisseries).
A notre avis, le texte le plus singulier a été écrit avec beaucoup d’imagination et de simplicité on lit : “Famma Katkout, yechri fichbouk, Amel Arka wa maarouk, yekhlb Eddonia Ala noumrouk, juste bach ykoulek Aidek Mabrouk”.
(Un oisillon se fait menaçant, de bagarre en bagarre cherchant vainement votre numéro juste pour vous souhaiter une agréable fête).
D’autres ont reçu des messages qui prêtent à équivoque. Il s’agissait pour le cas échéant de véritables déclarations d’amour en provenance de personnes anonymes dans le genre “je t’envoie ce message de mon cœur à ton cœur pour te dire je t’aime”. S’agit-il d’une erreur dans le choix de la destination ou d’une mauvaise plaisanterie de jeunes “ados”?
En tous cas les SMS ont créé une nouvelle dynamique dans nos relations sociales et familiales.
Pour beaucoup il ne peut s’agir que d’une belle aubaine qui nous réduirait à coup sûr les déplacements, difficiles durant la période de l’Aïd.
Le développement de la technologie nous imposerait certainement durant les prochaines années de nouvelles pratiques compatibles avec les trouvailles et les inventions de l’époque.

Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com