Agroalimentaire : Fitch confirme la note de la SNA (groupe Poulina)





Fitch Ratings a confirmé les notes attribuées sur l’échelle nationale à la Société de Nutrition Animale (SNA) à «BBB-tun» pour la note à long terme avec perspective d’évolution «Negative» et «F3(tun)» pour la note à court terme.

Le maintien des notes de la SNA reflète la position de leader que la société détient sur le marché de l’aliment pour volailles résultant de la position dominante du Groupe Poulina dans la production de la viande blanche. Les notes de la SNA reflètent également la stabilité et l’importance de la demande du marché : en effet, la viande blanche représente un aliment de base pour une grande partie de la population tunisienne.
Les inquiétudes de l’agence demeurent quant à la volatilité de la consommation et des prix de la viande blanche dans le contexte de la grippe aviaire. Même si le groupe Poulina a aplani le risque sanitaire soulevé à l’occasion de la grippe aviaire, la SNA demeure exposée au x aléas de la psychose de la grippe aviaire qui risque d’affecter ses performances de l’année 2006. La perspective d’évolution de la note à long terme demeure alors négative. Les notes de la SNA reflètent encore les fortes tensions concurrentielles. Cependant, l’industrie de l’aliment composé semble se réorganiser en faveur des opérateurs les plus structurés à l’instar de SNA et ce à la lumière des nouvelles exigences du cahier des charges émis par les autorités visant à pallier à la grippe aviaire.
En 2005, le marché tunisien d’aliment composé a perdu près de 12% en volume. SNA a pallié le repli du segment «aliments composés pour volaille» en développant le segment «Ruminants» (+42% par rapport à 2004). En 2005, les ventes de SNA on chuté de 24,5%, recul totalement imputable à la baisse des prix des matières premières. En 2005, SNA a ramené sa dette brute à17,7 Mio TND contre 25,6 Mio TND en 2005 (SNA a réduit sa dette à court terme de 20,5 Mio TND en 2004 à 8,1 Mio TND en 2005). La dette à long terme représentait 55% en 2005 contre 20% en 2004.
Les ratios d’endettement se sont améliorés en conséquence.
SNA a engagé un important plan d’investissement visant à renouveler et à étendre ses unités de production. L’investissement sera étalé sur la période 2005-2008 et s’élèvera à près de 17 Mio TND. Pour financer ces investissements, SNA a fait appel à une augmentation de capital de 5 Mio TND en 2007. SNA financera le reliquat sur ses cash-flows.
Au 1er semestre 2006, les revenus de SNA ont baissé de 16,6% : les quantités vendues ont baissé de 9% et les prix de vente de 7,6%. La marge brute d’exploitation a été maintenue au même niveau que celui du premier semestre 2005 car la baisse du prix de vente de la viande de volaille résulte de la baisse des prix des matières premières.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com