C.S.H.L. : Déjà un tournant





Les Hammam-Lifois auront une importante carte à jouer dimanche à Bizerte face au club local lui aussi en proie aux doutes.
Le CAB, bon dernier, est placé devant l’obligation de réagir, s’il compte sortir de l’ornière et entrevoir la suite du parcours avec plus de sérénité. Pour cela, il a rappelé l’entraîneur Paulo Rubim à la barre. Le Brésilien aura la lourde tâche de mettre de l’ordre dans la “maison bizertine”, et ce, dès cette journée devant le CSHL. Ce dernier sait donc à quoi il s’attend. Le club banlieusard n’est pas mieux loti que son vis-à-vis bizertin, même s’il le devance de 2 points au classement.
En effet, les protégés de Nizar Khanfir n’arrivent pas à décoller, malgré toute leur bonne volonté, faute d’attaque percutante. Le coach hammam-Lifois a profité de ces quelques jours de trêve pour disputer deux rencontres amicales. Le 1er jeudi dernier face à l’ESBK, à Béni Khalled, s’est soldé par une victoire 1-0 (but de Ouni) et le 2ème face à l’ASA, à la Marsa, arrêté en début de seconde mi-temps, à cause d’une dispute entre Ben Chrouda et Cissé, alors que les Marsois menaient 2-0.
Après ces tests, les entraînements ont repris après l’Aïd avec comme objectif majeur la réalisation d’un résultat positif face à un adversaire direct, le CAB.
Jusque-là, les Hammam-Lifois ont mal négocié leurs rencontres face à ses adversaires, notamment à Hammam-Lif contre l’EGSG, l’ASM et l’OB.
Mieux à l’aise à l’extérieur où ils optent pour le jeu en contres qu’ils affectionnent spécialement, les camarades de Ben Chouikha se trouvent dans l’obligation de faire un résultat face aux Bizertins sous peine de voir leur situation empirer en bas de classement.

Brinis et Guillaume de retour
L’effectif hammam-Lifois sera amputé ce dimanche des services de Mohamed Guizani et Anouar Jedidi pour avoir écopé de leur 3ème carton suspensif. Par contre, la formation enregistre le retour de Brinis et N’kondé en attaque qui en a bien besoin.
Ce renfort permettra à Khanfir d’affronter le CAB avec une équipe assez équilibrée et qui possède quelques solutions de rechange notamment au niveau de la ligue offensive avec la présence de Aissaoui, Ouni, Laâroussi…
Cette rencontre face au CAB constitue, sans nul doute, un tournant pour le CSHL qu’il doit négocier avec réussite s’il veut éradiquer le doute et retrouver une confiance qui l’aidera certainement à mieux carburer à l’avenir.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com