Les Troupes britanniques réduites de moitié





Le Quotidien-Agences
Les forces britanniques stationnées en Irak pourraient être réduites de moitié l'an prochain si la situation sur le terrain demeure favorable à ce moment-là, rapporte hier le quotidien The Daily Telegraph.
Citant des hauts gradés de l'armée britannique et un responsable américain de la Défense, le quotidien affirme que ce projet dépendra des résultats de l'opération Sinbad, lancée le mois dernier pour restaurer la sécurité et relancer la reconstruction dans la ville portuaire de Bassorah (sud).
Si l'opération Sinbad, qui doit se poursuivre jusqu'au début de l'année prochaine, continue à produire des résultats positifs, la Grande-Bretagne pourrait ramener de 7.200 à 3.500 le nombre de ses militaires en Irak, précise le Daily Telegraph.
"Si l'opération Sinbad se déroule aussi bien que maintenant, alors nous pourrons envisager de réduire substantiellement notre contingent en février au plus tôt", a déclaré un haut gradé basé à Bassorah.
Selon un responsable américain, également cité par le quotidien, le gouvernement britannique a averti son homologue américain qu'il voulait retirer la majorité de ses troupes d'Irak avant un an afin de concentrer son attention sur l'Afghanistan.
Mercredi, le Premier ministre britannique Tony Blair avait de son côté affirmé qu'il n'y aura pas de changement de stratégie concernant un retrait d'Irak.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com