Hans Blix : L’invasion de l’Irak est un «pur échec»





Le Quotidien-Agences
L'ancien chef des inspecteurs en désarmement en Irak, Hans Blix, a estimé que l'invasion de l'Irak était un «pur échec» qui avait laissé le pays dans un état bien pire que sous Saddam Hussein.
Dans un entretien au journal danois «Politiken», le diplomate suédois constate que le gouvernement américain se retrouve dans une situation où il ne peut ni rester en Irak ni le quitter dans des conditions satisfaisantes.
«L'Irak est un pur échec», martèle Hans Blix. «Si les Américains se retirent, le risque existe qu'ils laissent un pays en guerre civile. En même temps, il ne semble pas que les Etats-Unis puissent contribuer à stabiliser la situation en restant là-bas.»
Les violences liées à la guerre en Irak ont pris une nouvelle dimension ces dernières semaines, avec plusieurs dizaines de civils, de policiers et de membres des forces de sécurité tués par jour. Par ailleurs, au moins 83 militaires américains ont péri en octobre, soit le bilan mensuel le plus lourd de l'année pour l'armée américaine.
Pour Blix, la situation aurait été tout autre si l'intervention américaine n'avait pas eu lieu.
«Saddam serait toujours au pouvoir. OK, c'est un point négatif et ça n'aurait pas été plaisant pour le peuple irakien. Mais ce que nous avons obtenu est indubitablement pire», ajoute-t-il.
Hans Blix dirigeait l'équipe d'inspecteurs de l'ONU chargée de rechercher des armes de destruction massive en Irak avant l'invasion du pays en 2003. Il s'était attiré les foudres de Washington en appelant le président George W. Bush à autoriser la poursuite des missions d'inspection pour éviter le déclenchement d'une guerre.
Aucun programme d'armements de destruction massive n'a finalement été découvert en Irak par les troupes de la coalition conduite par les Etats-Unis.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com