Enseignement de base : Accord imminent entre le ministère et le syndicat





Le ministère de l’Education et de la Formation vient de formuler des propositions sur les diverses revendications des instituteurs.

Tunis-Le Quotidien
Le syndicat général de l’enseignement de base tiendra lundi prochain une commission administrative pour examiner un projet d’accord avec le ministère portant sur cinq axes principaux.
En ce qui concerne l’indemnité de la rentrée scolaire revendiquée par le syndicat, le ministère propose d’intégrer cette indemnité dans la prime pédagogique.
Pour ce qui est de la révision des critères de promotion au grade de maître d’application principal, le ministère propose de baisser l’ancienneté requise de 13 à 10 ans seulement.
Sur ce point le syndicat a réclamé 8 ans seulement d’ancienneté et une note pédagogique de l’ordre de 16 seulement au lieu de 18 actuellement.
D’autre part, l’intérêt du ministère se porte sur l’octroi de 500 prêts universitaires supplémentaires chaque année aux descendants des instituteurs qui bénéficient actuellement de 1000 bourses et d’autant de prêts universitaires.
Volet recrutement des instituteurs suppléants, le ministère propose de recruter tous les suppléants ayant assuré l’intérim d’un instituteur absent pendant une période minimale de six mois sans interruption et ce entre 2003 et 2006.
La signature imminente d’un accord entre le ministère et le syndicat dénote le regain du syndicalisme dans le secteur de l’enseignement étant donné que le mois en cours a été marqué par des accords avec le syndicat de l’enseignement secondaire et la fédération générale de l’encadrement, une structure qui représente les surveillants, les agents administratifs et les agents des laboratoires.

Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com