Béja : Il invente une histoire de détournement pour soutirer deux cent dinars à son frère





Tunis - Le Quotidien
Aussi bizarre que cela puisse paraître un jeune homme originaire de Béja a inventé toute une histoire d’enlèvement pour soustraire à son frère une somme d’argent dérisoire estimée à deux cent dinars.
Les faits de cette affaire ont éclaté suite à une plainte déposée par un homme qui a informé les agents de police relevant du commissariat de Béja que son petit frère a été enlevé.
Le plaignant a déclaré également qu’il a reçu un appel téléphonique d’un homme qui prétendait être le ravisseur de son frangin. Cet homme exigeait qu’on lui verse la somme de deux cent dinars pour libérer la victime.
Il faut dire que le plaignant a perdu les traces de son frère après lui avoir remis sa voiture afin d’aller la réparer chez un mécano de la région.
Depuis, le frangin n’a plus donné signe de vie jusqu’à ce qu’il reçoit cet appel anonyme. Craignant pour la vie de son frère, le plaignant a accepté de verser l’argent demandé. Ainsi, il a fixé un rendez-vous avec le ravisseur de son frangin dans un taxiphone situé en plein centre-ville de Béja.
Seulement à la dernière minute il a préféré aviser les agents de police.
Dès lors, une enquête a été ouverte. Les auxiliaires de la justice ont demandé alors au plaignant de se rendre au rendez-vous.
Conjointement l’endroit a été mis sous surveillance. Coup de théâtre, à l’heure indiquée, le petit frangin s’est présenté pour récupérer l’argent.
Et c’est à ce moment-là, qu’on a compris qu’il a monté toute cette affaire pour soutirer deux cent dinars à son frère aîné.
Arrêté, l’accusé a été inculpé de fausse déclaration et de dérangement d’autorités policières.

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com