Justice à été faite





Après avoir fait le plus dur, c’est à dire battre la Grèce de manière très spectaculaire, le Sept tunisien a dû attendre la fin du match Suède-Espagne pour connaître son sort. Or, ce sommet mondial a réservé des surprises qui ne font pas honneur au sport. D’abord, ce sont les Espagnols qui, croyant naïvement qu’ils sont déjà qualifiés, ont laissé faire leurs adversaires en pensant que c’est la Tunisie qui allait se retrouver out. On imagine alors leur déception en fin de compte quand ils furent pris à leur propre piège. Quant aux Suédois, ils ont fait d’autres comptes et n’ont pas «osé» gagner par plus de neuf buts d’écart, croyant que ce score allait servir les Espagnols. On l’a surtout constaté en fin de match quand ils ont baissé les bras. Or, cette magouille qui nous rappelle déjà un certain Allemagne - Autriche au Mondial 82 de football qui a précipité l’élimination de l’Algérie, n’a pas marché cette fois-ci. Les Tunisiens ont pris le soin de faire le maximum pour éviter ce genre de marchandage scandaleux et c’est bien le champion du monde qui en a fait les frais. Les faux calculs entre grands ont fait exploser l’un d’eux et c’est bien fait. Justice a été faite.

K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com