Dames Niveau 1 (4ème J.) : Les leaders à l’abri





Après avoir “jeûné” tout au long du Mois Saint, le championnat féminin reprend ses droits avec une quatrième journée dont le programme nous propose quelques duels équilibrés, donc intéressants à suivre.
Une première constatation s’impose cependant d’entrée, dans la mesure où les trois coleaders actuels de la compétition seront confrontés à l’épreuve du déplacement, bien que l’UST n’aura à parcourir que quelques kilomètres pour donner la réplique à l’USMA à Ben Arous.
Une confrontation prometteuse bien que la formation “maghrébine” soit à la recherche de son premier succès de cette nouvelle saison, mais elle a fait preuve jusqu’ici d’une solidité défensive qui lui permet de tenir tête aux meilleures formations du lot. Elle a, en outre, accompli des progrès tangibles à même de lui donner ... certaines “envies”, ou plutôt certaines ambitions.
Quant aux Ustiennes, elles se sont montrées fidèles à leur réputation, celle de figurer comme à chaque saison parmi le lot des favorites. Certes, les “Mésanges Bleues” ont souvent manqué de réussite sur le plan de la concrétisation, mais elles possèdent un ensemble homogène et solide.
Les Keffoises iront pendant ce temps du côté de Sfax y rencontrer les Aséfistes locales. Ces dernières ont souvent donné du fil à retordre aux championnes en titre, comme ce fut le cas la saison dernière avec une victoire des Sfaxiennes. On peut s’attendre dès lors à une chaude empoignade, bien que les Keffoises partent légèrement favorites.
La même constatation s’impose également pour le second rendez-vous de Sfax qui met face-à-face les universitaires locales aux Sahéliennes. Celles-ci, dont la symbiose entre expérimentées et jeunes éléments semble leur réussir particulièrement, auront les faveurs du pronostic.
Attention cependant à la suffisance ou autre excès, d’autant que les Sfaxiennes voudraient s’illustrer pour tenir en échec leur ancien coach passé dans le camp soussien.
Le TAC, auteur d’un départ laborieux, aura à se méfier d’une formation médeninoise fantasque, donc capable du meilleur comme du pire. Or, malgré le long déplacement à effectuer les Tacistes semblent en mesure de réussir leur voyage dans le sud du pays. D’ailleurs, elles n’ont plus droit à l’erreur.
Plus équilibrées encore s’annoncent les rencontres de Mellassine et de Monastir. La première mettra aux prises les Universitaires du Bardo et les Silianaises.
Les Bardolaises semblent certes mieux armées que leurs adversaires, mais les visiteuses ne partent pas pour autant battues d’avance.
Enfin Monastiriennes et Stadistes sfaxiennes partent avec les mêmes chances de l’emporter, les deux formations étant de valeur sensiblement égale ...

M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com