L2 (6ème J.) : J.S., pour l’échappée !





Une sixième journée apparemment calme, puisque sans choc majeur, mais qui n’en comporte pas moins quelques duels intéressants et des plus équilibrés. Surtout avec un certain JS-ASG.
Le leader jendoubien semble en très bonne santé, ses résultats le prouvent incontestablement, s’agissant en outre du seul club invaincu jusqu’ici. Il accueille cependant un Avenir Gabésien qui retrouve peu à peu ses sensations et semble déterminé à continuer son retour au premier plan après un départ laborieux.
Les Jendoubiens, réputés pour leur solidité notamment lorsqu’ils évoluent à domicile et devant leur public, sont ainsi avertis. Ils sont en tout cas tenus de se méfier d'un adversaire à la recherche... d’une identité perdue !
Deux parmi le quatuor des dauphins auront à en découdre directement à Gabès où le stade local offre l’hospitalité au CSK dans une confrontation qui s’annonce des plus passionnantes.
Les deux formations ne cachent d’ailleurs pas leur ambition, celle de demeurer dans le sillage du leader et se mêler dès à présent à la lutte pour les deux premières places.
Une autre empoignade qui ne manque pas d’intérêt, celle opposant à Midoun l’ASD à la JSK. Les deux protagonistes semblent meurtris ces derniers temps puisque ne parvenant pas à justifier leur statut de favoris, encore moins à se dépêtrer de la mauvaise impasse dans laquelle ils se sont engouffrés.
Quel que soit le résultat sanctionnant ce débat, il y aura certainement des remous au sein de l’une ou l’autre formation !
Le troisième dauphin, l’OK, aura certes un léger avantage en recevant les Kasserinois, mais il doit se méfier d’une équipe kasserinoise avide de rachat et qui vient d’enrôler son troisième entraîneur en l’espace de cinq journées.
Le dernier larron des dauphins n’aura pas non plus la partie facile en voyageant dans le Sud pour y donner la réplique à la lanterne rouge incapable jusque-là de glaner le moindre succès. Là encore, des têtes tomberont sûrement à l’issue des débats.
Les autres rencontres de la ronde seront manifestement à la portée des Arianais et des Khalladis, mais leurs adversaires respectifs, en l’occurrence les Jerbiens et les Zarzouniens ne se présenteront nullement pas en victimes expiatoires. Tout au contraire, ils sont assez costauds pour réussir un bon coup malgré le déplacement...

M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com