La Communauté internationale félicite la Tunisie pour ses avancées en matière de concurrence





Genève-TAP
Les participants à la réunion annuelle du groupe intergouvernemental d’experts sur le droit et la politique de la concurrence de la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) tenue avant-hier à Genève, ont félicité la Tunisie pour ses avancées significatives en matière de concurrence.
Au cours de cette réunion, il a été procédé à une revue de la politique de la concurrence de la Tunisie. Ces experts ont notamment salué l’adoption d’une législation nationale sur la concurrence, son adaptation continue pour tenir compte du développement économique du pays, la mise en place des institutions chargées de l’application de cette législation et le contrôle de son respect par les opérateurs économiques.
Ils ont, également, relevé les efforts consentis par la Tunisie en matière de promotion de la culture de la concurrence et de lutte contre les pratiques anticoncurrentielles et la garantie de la loyauté des transactions commerciales sur le marché, telle que l’illustre l’évolution de l’activité des autorités tunisiennes de la concurrence et le renforcement de leur rôle et de leur structure.
En marge des travaux de la réunion du groupe intergouvernemental sur la politique et le droit de la concurrence, la délégation tunisienne a été reçue par M. Dirk J. Bruinsma, secrétaire général adjoint de le CNUCED, qui s’est dit impressionné par le niveau du développement économique et d’ouverture atteint par la Tunisie, ajoutant que l’expérience tunisienne en matière de politique et du droit de la concurrence peut servir de modèle à plusieurs pays notamment ceux de la région. Il s’est, également, félicité de l’excellent niveau de la coopération établie entre la CNUCED et la Tunisie dans plusieurs domaines dont celui de la concurrence.
En considération de la place de choix accordée par la Tunisie à la politique de concurrence et de son expérience avancée en la matière du fait qu’elle est le premier pays de la région à s’être doté d’une législation sur la concurrence et des institutions de sa mise en œuvre, la CNUCED a porté son choix sur la Tunisie pour abriter un centre régional qui servira de plateforme pour les activités de formation et d’assistance technique sur le droit et la politique de la concurrence dans la région d’Afrique et du Monde arabe.
Ce témoignage, qui intervient quelques semaines après l’appréciation particulièrement élogieuse à l’égard de l’économie tunisienne par le rapport 2006-2007 sur la compétitivité dans le monde, du forum économique mondial de Davos, confirme encore une fois le bien-fondé des choix stratégiques de la Tunisie sous la direction clairvoyante du Président Zine El Abidine Ben Ali en matière de développement et de réformes économiques et sociales.
Il importe de rappeler, à cet égard, que dans le cadre des réformes économiques mises en œuvre depuis le Changement, une place de choix a été accordée à la politique de la concurrence dans l’objectif de réconforter la dynamique économique du pays, d’améliorer l’environnement des affaires, de renforcer l’ouverture économique, de favoriser la compétitivité de l’économie et d’améliorer le bien-être du citoyen.
Cette orientation a été particulièrement renforcée dans le cadre du Programme présidentiel pour la Tunisie de demain dont le développement de la concurrence constitue une composante fondamentale, notamment dans les points du programme relatifs à la promotion de l’investissement et des exportations, la réforme administrative et la protection du consommateur.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com