Le HCR «de plus en plus alarmé» devant la crise humanitaire en Irak





Le Quotidien-Agences
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit "inquiet" hier face à l'insuffisance d'une réponse internationale à la crise humanitaire grandissante provoquée par les violences en Irak.
"Des responsables du HCR, de retour de la région, ont mis en garde que nous faisons maintenant face à une crise humanitaire encore plus grande que celle à laquelle nous nous étions initialement préparés, en 2002 Et 2003", a déclaré Ron Redmond, un porte-parole du Haut Commissariat.
Redmond a précisé à des journalistes que le HCR s'était entretenu de cette situation avant-hier à Genève avec des gouvernements de pays donateurs.
"Le HCR s'est déclaré de plus en plus alarmé devant la violence incessante en Irak et inquiet devant le manque d'une réponse humanitaire internationale pour faire face au nombre colossal de personnes déplacées", a déclaré le porte-parole.
Actuellement des centaines de milliers de personnes déplacées s'ajoutent aux 600.000 réfugiés attendus il y a trois ans, alors que le HCR "manque cruellement" de moyens pour pouvoir faire face à l'intérieur et à l'extérieur du pays au problème des réfugiés irakiens, a souligné Redmond.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com